lundi 20 mai 2024

Zouzou - Celine 2024 : sa part du gâteau !


Pour aborder Zouzou, il faut s'imaginer une histoire : cette histoire commence par celle de la mamie, Shalimar, presque centenaire, renommée pour sa structure unique, sa sensualité et sa personnalité légendaire qui a donc traversée le siècle. Après une période très calme, dans les années 2000 émerge un certain Cuir Béluga, dont les traits sont reconnaissables, mais bien sûr, avec sa propre identité. Mamie se porte très bien, le petit nouveau rencontre son public. C'est à son tour d'avoir une descendance, et il y en a deux : le premier, turbulent et audacieux, Le Lion, dans lequel on reconnait les traits de la grand mère et du benjamin, et qui joue avec la fumée et l'encre pour se doter d'une personnalité puissamment sensuelle et énigmatique. La seconde, beaucoup plus discrète apparait sous les traits de Zouzou, plus douce, plus calme, plus posée et bien élevée.

La toute première impression quand je l'ai senti fut la suivante : "Samsara se lie à N°19 et à Bois Dormant", car oui, immédiatement la signature très Céline, poudrée d'un iris lumineux me saute au nez et m'évoque N°19. Je la sens habillée de notes douces et boisées qui me font penser à Bois Dormant et à Samsara (santal, angélique et tonka sans doute). Pourtant, rapidement, en le portant c'est Shalimar qui se dessine, moins hespéridé, plus doux, plus discret, dans une évocation de glace vanille, de gâteau, voire de petite madeleine. La structure tonka, patchouli, iris, vanille, ciste labdanum est la même, et le citron (ou peut-être le yuzu et l'angélique) apporte une jeunesse et une fraîcheur qui joue à merveille la partition de la vanille. Une vanille douce, lumineuse, poudreuse, montée en chantilly, jamais lourde ni grasse, et toujours légèrement cuirée. 

Celine veut sans doute une part du gâteau de la haute parfumerie française, et ce joli petit minois qu'est Zouzou pourrait bien l'aider à conquérir les plus jeunes, qui seraient effrayés par l'aura de Shalimar, qu'ils soient homme ou femmes. Dans la famille, il y en a deux qui frémissent un peu : Black Tie et Bois Dormant, tellement Zouzou les toise de sa candeur innocente, l'air de rien. 

Lien vidéo : Ici

Illustrations : Celine, Jean Seberg. 


samedi 4 mai 2024

Acne Studios - Frédéric Malle 2024 : le parfum des licornes ?

Vous imaginez ce que serait le parfum des licornes si elles en avaient un ? Sans doute qu'il serait proche de ce Acne Studios, créé en collaboration avec Frédéric Malle pour se faire remarquer dans l'univers de la mode et des marques. Il fallait alors quelque chose d'original, un angle d'attaque propre, fin, original, beau, transparent, aérien, sans doute proche de ses fondamentaux. 

La première impression est en effet très clean, les aldéhydes se manifestent bien dans un esprit laverie, ce qui n'est pas vraiment désagréable, et c'est une odeur que l'on croise assez souvent dans des villes comme Paris et New York. Cet effet très propre est secondé par un accord de giroflée et de fleur d'oranger qui donne un peu de profondeur et de douceur, qui me fait un peu penser à Violette Volynka, un effet métallique proche de la peau de pêche, des notes poudrées et salées d'iris qui donnent l'eau à la bouche (il fait saliver) et créent la transparence. Comme pour New Look, de Dior, l'encens joue parfaitement le contrepoint des aldéhydes et glisse tout le long du parfum. Le fond se dévoile dans les baumes froids, les muscs blancs et des notes proches de l'ambre gris pour prolonger cet effet propre et minimaliste.  On est où ? Dans un jardin de glycines, lilas, chèvrefeuilles situé près d'une laverie, et on y fait du skate ! 

Si les licornes avaient un parfum, il me semble que ce serait celui-ci : n'aurait-il pas la couleur et l'odeur de ces reflets irisés  ? 

Illustration : David Lachapelle, Frédéric Malle et Acne Studios. 

mercredi 1 mai 2024

Oud Alezan : la rose, le oud dompté par un chypre alezan !

Quand un oud léger rencontre la délicatesse de l'eau de rose, que la rose rejoint les facettes métalliques du oud par l'oxyde de rose à la note un peu froide, que les épices comme le cumin, discret, jouent le contrepoint, mais jouent aussi avec la rose, le oud devient peau, la peau devient oud. La rose dévoile aussi des facettes abricotées, framboisées et poivrées, tout en finesse. Le fond, plus chypré mais où l'on sent tout de même l'animalité du oud, rappelle certains parfums comme Aramis, Knowing ou Aromatic Elixir, dont les walkyries olfactives auraient été calmés, domptés.

Caressant, jamais trop, ce Oud Alezan.
Surprenante petite merveille.

Illustration : Hermes

dimanche 14 avril 2024

Trop de choix tue le choix et bien plus !!!

Je ne sais pas vous, mais si vous lisez régulièrement Fragrantica, peut-être êtes vous comme moi, gavés ! 

Comme des oies pour en faire du foie gras, le nombre de nouveautés, de marques, de flacons, de formes, de couleurs nous gave à friser l'indigestion ! Je n'arrive plus du tout à suivre tout ça et je n'ai même plus le sentiment de passer à coté de quelque chose ! Du coup, je me concentre uniquement sur les marques connues ou celles dont le flacon, le concept va m'interpeler, avec souvent, des déceptions, comme quoi !  

Alors imaginez quand on est petit créateur indépendant, qu'on s'appelle Thierry Blondeau et que l'on tente de se faire connaitre parmi tout ça, le mieux c'est surement faire les choses de son coté car Cuir Frappé et la reformulation de Ma Garrigue n'ont même pas eu le droit à ne serait-ce qu'une image ! 

Et quand je vois qu'un article entier est consacré au narcisse et que Narcisse Emoi n'est même pas mentionné, je dois en penser quoi ? Heureusement que certains me suivent et acceptent de découvrir mon travail ! 

On comprend, ils sont débordés ! 

https://www.thierry-blondeau-parfums.fr/

 

mercredi 10 avril 2024

Retrouvez moi et suivez moi sur Facebook.

Vous avez sans doute remarqué que je suis moins prolixe sur Olfactorum depuis quelques temps. 

Et oui, moins de temps et une envie d'articles et d'avis plus courts, plus concis et plus illustrés. 

Ainsi, retrouvez moi et suivez moi sur Facebook ; j'y conjugue mes deux passions que sont les voitures et les parfums, avec parfois quelques coups de gueule !  

Cliquez sur les lien en bleu. 

Mon profil à suivre pour les actus qui étaient ici : 

Thierry Blondeau sur Facebook


Ma page Thierry Blondeau Parfums pour la partie création :  

Thierry Blondeau Parfums sur Facebook


Mon site internet : actuellement, profitez de prix de déstockage jusqu'à épuisement des stocks. 


Site internet Thierry Blondeau Parfums


lundi 25 mars 2024

Florabloom _ Guerlain 2024 : le parfum du bonheur ?

Si on recherche les couleurs du bonheur sur le net, rapidement, on trouve des images de mélanges de couleurs très vives et dynamiques, et si l'on compare au bouquet floral choisi par Guerlain pour illustrer Florabloom, il semblerait que ce parfum ait pour idée de véhiculer du bonheur ! La publicité pour les Allegoria, en outre, va aussi dans ce sens. 

Sur moi en tout cas, c'est ce qu'il provoque. Ce bouquet enchanté mêle un accord de fruits exotiques, de fleurs variées aux notes vives et pétillantes qui, conjuguées à une base propre et très cosmétique faite de muscs blancs bien choisis, me transporte dans un jardin quand toutes les fleurs sont écloses. Quelques inflexions rappellent Champs Elysée et même Pleasures, le beau bouquet floral qu'était Guerlinade, et le coté cosmétique me fait penser à Sicily de D&G. 

Un véritable tableau, qui rappelle que Guerlain, malgré la foison de flankers lancés chaque année, sait rester maitre de beaux bouquets floraux. Un véritable bouffée de joie et de bonheur de ce Florabloom, qui porte parfaitement son nom. Actuellement au catalogue, mais pour combien de temps ? 

Illustration : Guerlain. 

dimanche 24 mars 2024

Black Opium Over Red - Yves Saint Laurent : la forêt noire.


Parfois acidulée, parfois charnue, on retrouve bien la griotte dans un accord qui fait penser au célèbre Dr Pepper Cream Soda bien rond, bien plein.

Ça s'harmonise parfaitement avec la vanille et le café, signature indélébile de Black Opium. Ce que j'aime particulièrement, c'est son évolution vers un fond où le bois de gaiac s'exprime par sa texture très "peau" et accentue l'effet chocolat noir presque cuiré de la vanille et de l'ensemble du parfum.


Joli rouge vif pour le flacon et visuels très travaillés.

Même si Black Opium se retrouve bien au porté, avec le sucre qu'il a avalé, cet Over Red est à ce jour la plus belle variation de ce Black Opium bien appétissant et texturé comme une belle forêt noire gourmande et généreuse.

Illustrations : Yves Saint Laurent, Forêt Noire.