jeudi 12 février 2015

Cuir Extrème - Thierry Blondeau 2015 : cuir enflammé ?


Le cuir est une matière fantastique ! Ses qualités, sa texture, ses reflets, et sa capacité à vivre avec la peau sont impressionnantes. Le cuir, en parfum, est ma famille de prédilection, avec Cuir de Russie de Chanel bien sûr, mais aussi Bel Ami et Cuir d'Ange d'Hermes, Tuscan Leather de Tom Ford, Colonia Leather de Aqua di Parma et le très méconnu Cerruti Image Woman. Mais c'est aussi la fumée dont j'adore l'odeur. Elle m'évoque un feu qui crépite, l'hiver, le goudron qui protégeait les bottes des soldats russes ou les plus belles peaux d'Italie pour les protéger. Enfin au goût, le thé Lapsang Souchong, certains poissons fins. 

Pour en faire un parfum, il fallait qu'il soit souple, comme une peau d'Espagne, pour mieux se fondre à la peau. Il s'enrichit alors de notes de rose et d'agrumes pour mieux se déployer, respirer, s'illuminer et vivre plus intensément. L'encens et le poivre le structurent. 

Fumé, crépitant et vivant, lumineux aussi, c'est un cuir sans compromis pour autant, un Cuir Extrême.


Famille olfactive : cuir floral



Tête : Bergamote, Poivre Noir



Coeur : Absolue de Rose, Encens, Accord Lapsang Souchong



Fond : Bois de cade, Bois de bouleau, Patchouli

Illustrations : Rituel chamanique autour d'un feu, Thierry Blondeau 

4 commentaires:

Eric a dit…

Bonjour, je suis très intrigué par votre Cuir Enflammé, mais aussi pas Alea Jacta Est, comment puis-je me procurer un decant de ces 2 parfums ?

Méchant Loup / Thierry a dit…

Merci pour cet intérêt mais désolé, je ne peux pas faire de décant moi même car les flacons sont "complets". Par contre, je crois que certains lecteurs en proposent sur beautétest. Sinon, je peux vous envoyer des échantillons dans un premier temps, mais il me faut une adresse. Contactez moi sur facebook ou sur olfactorum@gmail.com. Merci

chakim a dit…

en fait quand Thierry m'a présenté ses créations il m'a dit au sujet de ce cuir extrême "on aime ou on n'aime pas" et au premier jet j'ai détesté cette fragrance trop rentre dedans !
Puis au fur et à mesure une jolie odeur de roses très discrète et d'encens a très agréablement chatouillé mon odorat !
Une odeur très tenace qui tient très bien sur mon épiderme buvard et je ne serais pas contre un décantage de ce flacon !
en tous les cas merci à Thierry pour ces jolies créations !

Anonyme a dit…

Le départ est explosif et jouissif, fumé, carbonisé, j'ai un effet presque salé ? Puis il mue, enlève sa fine peau carbonisée pour se révéler tendre (j'aurais presque envie de mordre dedans), la fumée devient délicate, il se fond sur la peau.
Vraiment intéressant, bravo monsieur !
Potra