jeudi 11 février 2010

La Chasse aux papillons - L'Artisan Parfumeur 1999 : vivement le printemps !

Il fait froid, c'est bientôt la Saint Valentin, j'ai juste un peu envie de rêver ! Pour cela l'échappée vers le printemps se dessine, et pour la Saint Valentin, il me prend des envies soudaines d'aller courir les champs dans une chasse aux papillons. Vivement le printemps !

Vous le savez ou non, mais je crois que j'ai du déjà le dire, Méchant Loup aime les fleurs blanches : jasmin, tubéreuse, fleur d'oranger, tilleul et chèvrefeuille. Il m'est difficile d'être neutre sur ces parfums parce que ces fleurs et les évocations associées font partie intégrante de mon vécu. Je me souviens de la première fois que j'ai senti la Chasse aux papillons. Comme pour une autre création d'Anne Flipo, Mimosa pour moi, je me suis retrouvé au beau milieu de la nature tellement l'évocation est proche de ce qui existe à l'état naturel. La Chasse aux papillons vous invite dans un jardin de fleurs au printemps, quand les chèvrefeuilles commencent à diffuser leur parfum sous les tonnelles. Plaisir frivole qui frôle le vrai bonheur !

Toutes les fleurs citées plus haut se succèdent dans la construction de ce parfum, avec une maîtrise telle que l'on ne sait pas où se trouve la frontière entre l'évocation de la nature et la création d'un parfum. Pourtant, la Chasse aux papillons est bien un parfum de peau, sur laquelle s'exprimera au bout de quelques heures, passé le cortège de fleurs blanches, une note duveteuse très proche d'un thé blanc japonais au jasmin, d'un effet que je trouve un peu "Ellenesque" ! Délicieux.

Alors, en ces temps de grands frimas, je vous suggère une chose les filles : ce week-end, si je prends la Rolls, que diriez vous d'une chasse aux papillons ? Aie, je crains le dur réveil ... oui vraiment, vivement le printemps !

Je suis passé récemment devant la vitrine d'une boutique de l'Artisan Parfumeur, et ce fut l'occasion de constater que les fleurs sont à la mode en cette saint Valentin. Pour mon plus grand plaisir : la rose douce un poil rétro de Drôle de rose, la tubéreuse crémeuse et charnelle de Tubéreuse, qui continue son chemin à priori, et les fleurs blanches de notre Chasse aux papillons.

Illustration : Tim Walker.

7 commentaires:

Clochette a dit…

Le nouvel "Apom" pour femme de Kurkdjian m'a fait penser à cette "Chasse aux Papillons", j'adore! Je ne connais malheureusement cet AP pas assez, mais je me souviens qu'il a été mon coup de coeur, dans la boutique, avec justement "Mimosa pour moi", "Safran Troublant" "Verte Violette" et "L'été en douce" (éclectique en diable!). Apparement il vaut mieux préférer la version extrême de ces papillons, la tenue de l'eau de toilette laisse vraiment à désirer...

méchant loup a dit…

Il y a en effet quelques ressemblance entre APOM Femme et La Chasse aux papillons car la fleur d'oranger fait le lien. Pourtant, le résultat est très différent, plus figuratif sur celui de FK, plus naturel avec Anne Flipo. A mon sens, le parfum mainstream qui ressemble le plus à LCAP est Pure Poison : le lien en serait il Anne flipo ? Je voulais le mentionner dans l'article et j'ai oublié dans la foulée.
Personnellement, je préfère la version eau de toilette, que je trouve moins lactée, plus "thé au jasmin", et dont la tenue ne souffre pas la critique.

Six' a dit…

Décidément, ce parfum est une vraie madeleine!

Moi, c'est le tilleul qui m'a enchantée dans La Chasse aux Paps... et pareil, le tilleul, pour moi, c'est une senteur d'enfance...

C'est encore un de ces L'Artisan bon enfant qui sont une tranche de vie, un moment capturé - avant le tournant plus "cérébral" des Voyages et autres (qui me plaît tout autant, attention!). Il est sans prétention et vraiment, vraiment ravissant.

Ce n'est pas la première fois que je vois rapprocher Pure Poison et LCAP, mais honnêtement j'ai du mal à voir une filiation. Même dans l'esprit, ils sont quand même très différents (Pure Poison, que j'aime par ailleurs beaucoup, hurle quand même au porte-voix, alors que LCAP est tout doux, léger comme une bulle...)

méchant loup a dit…

Six', je suis d'accord avec toi, Pure Poison est plus solaire et envoie plus fort et plus vite, mais je ne serais pas étonné d'apprendre que le capital LCAP d'Anne Flipo ait été exploité pour travailler ce Pure Poison. Si tu peux, compare les en même temps... aller, quand même ! Vraiment pas ?

Six' a dit…

Damned! Si j'ai encore du Pure Poison en boutique, plus du tout de Chasse aux Paps, par contre... je prends note, il faut en avoir le cœur net!

Six' a dit…

Retesté, la version classique comme l'Extrême, mais... non, rien à faire, je ne vois pas!

méchant loup a dit…

Décidément nous avons du mal à nous entendre dans nos appréciations on dirait