mardi 7 juillet 2009

Man - Paul Smith 2009 : iris in black, fits well with my Mini !

Il y avait Charles et Diana, les taxicabs et les cabines de téléphone rouges, mais un autre couple presque aussi célèbre véhicule l'image de la Grande Bretagne à travers le monde : Paul Smith et la Mini. La Mini aux couleurs du créateur est devenue une vedette, prenant la pose sur un fond différent chaque année pour se retrouver sur les besaces et sacs de la marque. L'histoire continue aujourd'hui par un jeu de codes couleurs communs. Des lettres nettes, claires et lisibles, une touche de couleur vive, ici c'est le jaune, et un peu de blanc pour contraster avec un fond noir bien profond, qui fait ressortir le tout. Mini communique sur ces codes depuis 2001, renaissance de la marque, et Paul Smith les reprend aujourd'hui pour Man, son nouveau parfum. Comme une évidence, le couple semble être uni !

Je n'ai jamais vraiment été emballé par les parfums Paul Smith, que je trouvais intéressants sur quelques facettes mais jamais dans leur ensemble. Ce Man tourne enfin la page en osant aller au bout d'une idée bien pensée.

Man part clairement sur un accord qui fait écho à Dior homme, en évitant soigneusement la petite note carotte qui rebute certaines personnes. Iris "methylionone" relayé par une base irisée et boisée montrant quelques inflexions de cassis et de grenadine : le fruit murmure doucement sous la racine pour titiller vos narines d'un accord de cranberries "so british you know !" Man sait rester velouté et masculin. Poudré mais plutôt dans un esprit cuir patiné que poudre pour maquillage, jamais vieillot, une petite surprise pointe son nez dans le fond. Vanille, muscs blancs riches et opulents, petite touche goudronneuse si délicieuse et patchouli tout doux, cela ne vous rappelle rien ? Urbain sachant conserver une certaine douceur, c'est bien la signature de Black de Bulgari qui résonne, et il aurait troqué son "asphalte touch" de cuir brut pour un iris boisé d'un bel effet. Si on imagine bien Black dans l'atmosphère sombre de Blade Runner (dixit graindemusc), ce Man lui, joue sur la tendance et avec le citadin branché. Cet iris sur fond de Black va plutôt bien avec ma Mini je trouve, la jaune, en cabriolet, isnt' it ?

1 commentaire:

méchant loup a dit…

Précision : étant parisien, je ne roule pas. Donc, la Mini jaune cabriolet en question, je me contente d'en rêver (sniff!!). Par contre, il y en a bien une sur ma besace Paul Smith et ... it fits well with this perfume !