vendredi 17 juillet 2009

Noir de Noir - Tom Ford private blend 2007 : bal masqué.


Jusqu'au 25 juillet, c'est la semaine Tom Ford aux Galeries Lafayette à Paris ! Un podium immense en plein milieu, c'est une belle occasion de découvrir ou de redécouvrir la collection Private Blend. Composée de 12 parfums à l'origine, trois nouvelles créations s'y ajoutent cet été : Arabian Oud, un jasmin doux sur fond de bois de Oud, Italian Cypres, boisé aux notes de pin des landes, d'aromates et de sable, et Champaca Absolute, un jasmin-osmantus irisé, velouté, assez joli pour ces notes de feuille de thé vert et d'abricot. Je ne pouvais pas ne pas passer à coté, mais uniquement pour rêver car la raison du porte feuille est souvent plus forte que la passion (quoique). Je n'ai pas trop perdu de temps sur ces quinze fragrances, car seules deux ont retenu mon attention d'instinct de loup : Tuscan Leather et Noir de Noir. Les blogueuses féminines, séductrices en herbe, ayant déjà largement détaillé le sulfureux Velvet Gardénia par ailleurs, je ne trouve pas utile d'y revenir. Ces deux "blend" ont été créées par un duo de chez Firmenich, Jacques Cavalier et Harry Frémont. Il est possible que je revienne sur le premier, mais c'est le second qui retient mon attention aujourd'hui, l'accord rose patchouli étant un accord que j'aime par dessus tout et que je suis toujours surpris de voir interprété de manière très différente et avec bonheur dans Voleur de Roses, Rose Barbare, Perles et bien d'autres. Noir de Noir est donc aussi un travail autour de cet accord.

La rose et le patchouli ouvrent en effet le bal dès les premières notes, vives et légères. Le parfum évolue très vite sur des notes plus douces, sucrées mais pas trop, où se sont la vanille et le safran qui dansent ensembles. Le parfum prend alors quelques élans anisés d'un bien bel effet. La salle est grande, le bal continue. Quelques minutes après que ces premiers couples de notes sont passés, le patchouli revient, accompagné d'un accord bois de oud-frambinone qui fonctionne plutôt bien. Belle harmonie, accentuée par l'entourage de quelques notes plus sourdes dont des mousses d'arbres et de nouveaux muscs dont Firmenich est spécialiste et qui évoquent la truffe par leur aspect duveteux, caressant et rond. Le cuir fumé et sans doute un peu de bois de cèdre forment le couple final avec une belle élégance.

J'aime beaucoup la signature de ce parfum qui est une belle transcription olfactive de ce que serait une rose noire, veloutée, sombre, intrigante et diablement addictive. Ses accents de pruneaux m'évoquent de belles liqueurs vieillies en fût, où ces arômes, ronds, riches et nobles se développent également. Les parfumeurs se sont appliqués à travailler avec le même souci du détail que celui apporté à la confection d'une de ces liqueurs précieuses ou, pour rester au bal, à celle d'un costume de bal vénitien. Velours, laine, fil d'or, soie, cuir tissés les uns aux autres sont les matières qu'il m'évoque. La conjugaison des notes donne vraiment l'impression d'un costume brodé autour de cette rose noire, qui cacherait son visage derrière un masque. Passé minuit, le masque tombe. Se dévoile alors une vérité que j'aimerai ne pas voir : l'accord rose noire de minuit se révèle être ... celui de Midnight Poison. Etrange vérité, d'autant que ce sont les mêmes parfumeurs qui ont créé les deux parfums. Heureusement, la similitude ne se voit que le temps d'un accord et sur quelques facettes, mais peu sur la forme. L'on sent nettement la différence de qualité sur les matières premières utilisées dans Noir de noir, qui se révèle plus profond, plus sombre et plus complexe. L'honneur est sauf !

J'en redemande pour ma part, et même s'il m'est impossible de ne pas voir cette filiation entre les deux parfums, le détail fait mouche, la nuance fait toute la différence et Noir de Noir me fait envie, en regrettant le prix à payer. C'est peut être ça le vrai luxe après tout ?
Et vous, qu'en pensez-vous ?

5 commentaires:

laure a dit…

Salut Méchant Loup,

J'ai moi-même succombé à ce parfum alors saches que je peux t'en envoyer si tu veux. Tu m'excuseras pour les petits flacons je n'avais que cela de disponibles chez moi.Peut-être es-tu intéressé par fleur de narcisse aussi?
A bientôt

méchant loup a dit…

Merci Laure, si j'avais su je t'aurai envoyé 2 minis flacons de 5 ou 10ml vides avec les 2 décants partis hier (5ml). Suis intéressé mais en petite quantité, car je crois que je préfère celui dont je vais parler à Noir de Noir. Fleur de Narcisse est aussi un très beau parfum. Que pourrai je te proposer en échange ?

laure a dit…

Je ne sais pas, je te laisse choisir pour moi ...

méchant loup a dit…

Le challenge est difficile, je regarde cela pour voir ce que je peux te proposer.

arnaud POULAIN a dit…

Bonjour méchant loup,

J'espere que tout va bien pour toi! Je voulais juste te dire qu'il y avait le salon de la parfumerie de niche ce WE
Voici les infos :
Le programme de l’exposition Les parfums, qui se tiendra du 2 au 5 octobre prochain à l’espace Richelieu et dont nous vous parlions il y a quelques semaines évolue.

On y retrouvera les marques suivantes (programme à date) : Amouage, Claudie Pierlot, Etat Libre d’Orange, Frank Los Angeles, P.Frapin & Cie, Gianluca Bulega Parfums, Isabey, Kalaris Milano, Linari, Mona di Orio, Neotantric, Ohasys, Parfum d’Empire, Parfums d’Orsay Paris, Poiray, Robert Piguet, Susanne Lang, The Hype Noses, Vero Profumo, Atelier Flou...

Les parfums, l’exposition parisienne
Du 2 au 5 octobre 2009
Au coeur du salon des créateurs de mode Le Showroom
Entrée Gratuite de 9h00 à 18h30
Espace Richelieu 60, rue de Richelieu Paris 2ème



A bientot et bonne continuation
ARNAUD POULAIN