lundi 21 juin 2010

Quelques nouveautés deci-delà, bla, bla, bla !

Pas très inspiré en ce moment le Méchant Loup, alors pourquoi ne pas passer en revue quelques nouveautés ? Ca fait du bien de se défouler un peu !

Pour Femmes :

Flower Party de Yves rocher - coeur de pirate : tutti fruity avec ses notes de pamplemousse, de grenadine et de fleur de sureaux, il évoque exactement un bonbon à la fleur qu'il se veut reproduire sur le flacon. A moins de 15€ le 25ml en ce moment, franchement, on ne se moque pas de vous. Le flacon et le concept global sont sympas, aussi tendre et sucré que la voix de coeur de pirate.

Escale aux Marquises de Dior - Retour en Italie ! un départ très agrumes et donc très cologne qui fait illusion mais ne dure que quelques secondes le temps de vous appâter. S'en suit une succession de notes proches du jasmin, de la fleurs d'oranger et un accord gourmand franchement ennuyeux, presque "sac plastique". En outre, à quoi cela sert-il de revendiquer l'usage de matériaux aussi coûteux que beaux comme l'absolu de fleur de tiaré et le benjoin quand leur présence est si discrète ? Vraiment, il valait mieux mettre cette dépense ailleurs. Si une escale aux Marquises est aussi excitante que ce parfum, je n'ai qu'une envie : retour illico à Portofino.

SJPNYC - Maouss cocktails 1 : essjipienneouaiisii, tutti fruity girly sweety, tout petit petit alibi ! Carrie Bradshaw est sûrement plus habile pour marcher en Jimmy Shoo et pour donner des conseils sur la vie de couple que pour faire du parfum quand elle redevient Sarah Jessica Parker. Un cocktail fun, coloré, vivant et pétillant, mais pourquoi les matières de ses parfums ne sont elles pas aussi belles que celles de ses robes ? Big, si élégant et raffiné, aime t il vraiment ? Allez Sarah, la prochaine fois, plus sérieusement, on fait un petit effort, c'est pas plus difficile qu'une journée en Louboutin !

Amor Amor Delight - Maouss cocktail 2 : l'autre jour en faisant mes courses, je suis tombé sur un cocktail de fruits multi-vitamines, du jus d'orange et de l'ananas avec une touche de sirop de fraises. Appétissant, mais vous savez quoi, je n'étais pas chez Monop'. J'étais devant Amor Amor Delight chez Sephora. Ne m'en voulez pas les filles, mais ce cocktail, je préfère le boire !

Maouss cocktail 3, car il y en avait un autre, mais moins cher et plus pétillant encore : l'Eau de Paradis de Yves Rocher. L'originalité ? La mangue, et elle y change beaucoup.

Lullucastagnette 20h15 et 0h10 - Indigestion : pour relancer et valoriser une marque "oubliée", il y a ce qu'il est bon de faire, cf l'article précédent sur Jacomo, et ce dont on se passerait bien. Là franchement , avec ce bouquet de fleurs blafardes à 20h15 vous vous ennuyez et avez faim. A 0h10, elle a plombé l'ambiance, vous faites une overdose de sucre et vous n'en pouvez plus, l'indigestion vous gagne. Non vraiment, sérieusement, vous en avez vraiment besoin ?

Pour Hommes :

Aqua Verde de Azzaro - what's the problem ? Au premier abord on se dit c'est pas trop mal mais ça rappelle vaguement quelques chose ! Vous n'en démordez pas jusqu'à ce qu'une illumination apparaisse. Derrière cette verdeur vive, aromatique, métallique, fraîche et boisée chaude se cache le spectre d'un autre parfum pour homme à succès : Platinum Egoiste. Le problème est sans doute que monsieur Polge n'aurait pas dû laisser l'original sur la photocopieuse, c'est quasiment du copié-collé. Je ne dénonce pas, j'informe.

Verdon de l'Occitane - vent de fraîcheur naturel : bon, ok, là c'est franchement pas mal. Une fraîcheur de menthe glacée vivifiante et tonique dès les premières effluves, et cet effet dure longtemps avec une belle finesse qui finit sur des bois clairs très discrets. Mais je me demande alors : si je considère le discours de l'Occitane, 100% naturel et bla bla bla, comment doit je considérer les ainés de ce Verdon ? J'aimais déjà beaucoup la note menthe dans Aqua Marine de Bulgari et le départ vivifiant de Azzaro Aqua en 2009, ainsi que le gel douche Criste marine du petit marseillais. Par déduction et vue la ressemblance, ils doivent être tout aussi "naturels" alors ? Ah, le marketing et la tendance, on y coupe pas !

Come 2 Me de Garou - fôret noire : que dire de ce monsieur quand il se lance dans la direction artistique d'un parfum ? Tout d'abord un constat : il doit avoir vécu en Allemagne, il aime la Forêt Noire (le gâteau) et il tente de se lancer dans le remix. Come 2 Me (le parfum de Garou) réunit à peu près tout ce qui marche : on y trouve pelle mêle Le Mâle, Allure Homme, Black XS, 1 Million, Bulgari Black, Fourreau Noir, Vents et Marées de Molinard etc... mais il rappelle alors un autre parfum qui n'a pas vraiment marché en utilisant la même recette : Pure Lavender de Azzaro. De plus, si vous voulez vous faire une idée de ce que sent le dihydromircenol, sentez ce parfum, il en est bourré... Hélas, trop c'est trop, car entre ce remix agrémenté d'une génoise de chocolat noir, de crème chantilly à la vanille et la surdose de coulis de cerises noires, ce parfum d'un esprit très germanique fait un peu l'effet d'une walkyrie. Il balance tout puis ralentit, car l'évolution sur peau n'est pas si désagréable (elle est même assez douce et entre nous plus supportable que 1 Million), mais il faut tout de même digérer un certain vacarne ambiant. Monsieur Garou, directeur artistique ok, mais dans la chanson, uniquement la chanson s'il vous plait !

7 commentaires:

Clochette a dit…

Eh ben, c'est chouette, cette revue rapidos de quelques nouveautés, j'en réclame plus souvent! Perso j'ai bien aimé cette escale aux marquises, mais j'ai une excuse, j'adoooore le tiaré, alors j'était conquise d'avance! Je le testerai sur peau pour y regarder de plus près dès que mon obsession pour le Nº5 (dont je me délecte en extrait depuis 2 semaines!) sera passée, mais ça ne semble pas proche, c'est une drogue, vraiment!

méchant loup a dit…

Clochette, moi aussi j'adore le tiaré, mais dans Escale aux Marquise, où est il ? Noyé ? N°5 en extrait ! Comme je comprends l'addiction.

soph a dit…

idem, j'aime bien el tiaré mais je lai à peine senti dans cette escaler aux marquises, enfin bon après mon abis n'est aps objectif, je l'ai testé sur touche, j'ai trouvé le départ tellement acide, que j'ai eu du mal à attendre la suite. Et j'ai trouvé la suite franchement ennuyeuse et fade que 'jai fini par perdre ma touchee. Il faudrait que je re teste sur peau quand même.

méchant loup a dit…

Sophie, il n'est pas nécessaire de prendre le temps de le tester sur peau, franchement, il y a mieux dans le genre non ?

soph a dit…

non c'est vrai, mais de manière générale c'est tjrs dur de juger un parfum sur un seul essai c'est pr ça. Mais oui, à priori, ce n'est pas un parfum qui vaut absolument le coup de lui donner moultes essais!
sinon je suis comme toi, pas bcp de coups de coeur en ce moment, donc dur de trouver l'inspiration pr écrire!

(et désolée pour les multiples fautes de frappe de mon précédent commentaire)

Clochette a dit…

Soph, j'ai pensé à toi la semaine dernière, comme d'hab je n'ai eu qu'une heure pour découvrir les malle et d'autres niches, alors je l'ai fait à la sauvage, 3 parfums sur chaque bras, 6 parfums "découverts" à l'arrache, dont Habanita! Eh bé, c'est quelque chose, victoire par KO sur tout le reste, hein, c'est hallucinant le sillage, la tenue de ce parfum, le lendemain c'était le seul survivant! J'ai aussi découvert Teint de neige de Villoresi, un énorme coups de foudre! Comme quoi quand on est dans une boutique tenue par une connaisseuse, on gagne à se laisser guider (c'est si rare), je ne connaissais pas cette marque! Si vous êtes en manque d'inspiration, pourquoi ne pas parler de ces marques qui sont si peu évoquées, Maître Parfumeur et Gantier aussi, par exemple, ou LesNez, la maison Kurkdjian... Il n'y en a un peu que pour Lutens, Malle, Goutal et l'AP dans les blogs parfums, non?

méchant loup a dit…

Clochette, c'est une très bonne idée, mais je préfèrerais parler de Teint de Neige l'hivers par exemple. Villoresi a été évoqué l'an dernier pour son vétiver que je porte régulièrement. Je trouve que l'on parle peu de Goutal en général, mais beaucoup de l'Artisan en effet, car c'est une marque que j'aime beaucoup. Serge Lutens, les autres en parlent plus et mieux que moi, donc pas trop de risque de saturation ici. MPG, effectivement, mériterait un peu plus d'attention, mais je suis un peu "revenu" de certains de ses parfums, dont Jardin Blanc. Bien vu en tout cas !