jeudi 27 octobre 2011

M7 Oud Absolu - Yves Saint Laurent 2011 : ce que cache un cube noir... le flacon.

Que peut donc renfermer un cube noir orné d'un capot noir légèrement décalé ? Peut être un parfum qui fut d'abord enfermé dans un rectangle de plexiglas de couleur rouille ? Ou peut être même tout une gamme ?

Oui, bien sûr, mais pour le remettre au goût du jour, pourquoi ne pas faire honneur à la matière noble qui fut remise en avant par ce parfum ?

Ainsi, alors que Yves Saint Laurent revoit sa gamme "d'anciens" dans cet écrin cubique tout de noir vêtu, il a été jugé bond d'accentuer la facette oud dès les notes de tête, ce qui confère au parfum une texture plus épaisse et un aspect sombre plus marqué. Très "noir" dès le départ, le bois de oud, boosté par un renfort d'autres bois dont le patchouli et par des notes de cuir comme le styrax projette cette envolée dans l'évocation d'un meuble asiatique sculpté dans ce bois si précieux. La sensation serait un peu celle d'un tiroir que l'on ouvre, les effluves de bois nous sautent au nez et tant de souvenirs reviennent. La suite, vous la connaissez, car on retrouve l'accord de mandarine, de jasmin légèrement sucré, de patchouli et de cuir du M7 d'origine.

Soulevez le capot (le bouchon en langage pro), M7 Oud Absolu ou le noir absolu nous rappelle le temps du paradoxe : celui où la maison était sous une direction artistique qui a su laisser une vraie empreinte olfactive qui n'a hélas pas rencontré de succès immédiat, alors que quelques années plus tard, une direction commerciale enchaine les blockbusters à une vitesse phénoménale, sans laisser d'autres traces ailleurs que sur les primes d'objectif et les fiches de paye de ses employés, sans doute heureux de ce sort malgré eux...

Les temps changent, le public varie, l'avantage d'avoir un peu de trésorerie est de pouvoir prendre une direction pointue sans trop de risques. Sachant que l'on retrouve ce M7 un peu différent mais tout aussi intéressant et surtout les très attendus Jazz, Nu et In Love Again à priori intacts, qui pourrait s'en plaindre ?

Illustration : "A tool to deceive and slaughter" ou le cube noir qui se vend seul de Caleb Larsen et Yves Saint Laurent.

7 commentaires:

Mitmit a dit…

Bonjour, juste une question, dorénavant, a votre avis, on trouvera les 2 références, le M7 normal et le M7 oud absolu ou seulement le M7 ouf absolu ?
Merci.

méchant loup a dit…

Bonjour, je ne sais pas vraiment. Il n'y avait que celui-ci au Sephora des Champs Elysées avec le reste de la gamme homme. Il me semble bien qu'il intègre cette gamme tel que et restera...
Une chose est sûre, je préfère ce dernier pour ma part.

Anonyme a dit…

J’ai acquis le M7 normal en février dernier et quelle n’a pas été ma surprise de découvrir qu’il avait complètement changé par rapport à son lancement en 2002 ! Une tenue qui ne durait pas plus de 2 minutes – j’ai même cru que l’alcool avait été remplacé par de l’eau – aucune sillage, plus de Styrax, une vague odeur d’aromates et de clou de girofle tristounette ; bref, encore une reformulation franchement ratée.
J’ai quand même osé envoyer mon exemplaire chez YSL Beauté, qui, un mois plus tard, m’en a renvoyé un autre me disant que le mien, après analyse – bigre ! ils ont osé analyser ça ? - était tout à fait conforme. Certes, certes… Le flacon renvoyé sent un peu le M7 d’origine mais en beaucoup moins fort. Dommage, moi qui l’aimais justement parce que c’était une bombe olfactive. Que c’est triste.
Bon, si quelque veut de ce flacon (intact), je veux bien le lui donner ; sinon, je le fous à la poubelle. Grrrr…
Antonin

méchant loup a dit…

Etrange cette histoire ! N'était-ce pas le M7 fraiche, différent mais avec la même trame.
M7 Ou Absolu devrait vous faire retrouver un peu de la sensation d'origine, et il tient...
Moi, j'ai hâte de redécouvrir ce magnifique Lys qu'était Nu.

Anonyme a dit…

M7 en version ancienne (50 ml et 100 ml) ont définitivement disparu des rayons de parfumeries pour faire place à ce "Oud absolu" de 80 ml au même prix que l'ancien 100ml... hum, hum...

il faut encore rajouter que tous les parfum YSL pour homme ont désormais ce même et unique flacon noir cubique de 80ml au prix du 100ml "vieux flacon"... hum, hum... CA SENT LA CRISE A PLEIN NEZ : DIMINUTION DE 20ML POUR LE MEME PRIX, FLACON ULTRA STANDARDISE, DISPARITION DU DESIGN DES ANCIENS FLACONS !!! Faut pas trop nous prendre pour des pigeons, sinon on ira bientôt se parfumer avec des marques d'hypermarché... on se fera moins plumer.

Laurent Husser a dit…

J'ai craqué sur cet oud absolu alors que je n'ai jamais senti l'original.
J'adore cette odeur, ce parfum mais j'ai une expérience étrange : je le sens disparaître, pâlir, très vite, du coup je m'en remets plusieurs fois par jour et j'ai l'impression qu'il n'y a pas de sillage. Et là ce soir, je vais voir une amie dans une école et elle me dit "je t'ai senti de loin, j'adore ce parfum". Souffrirais-je d'anosmie avec certains composants de M7 ?

méchant loup a dit…

Je ne pense pas que ce soit de l'anosmie, mais tout simplement, (paradoxalement et à notre grand désarrois), cela arrive très souvent quand un parfum fait osmose avec notre peau et nous va! Nous le sentons moins parce que nous ne savons pas forcement reconnaitre notre propre odeur, qui se fond avec lui ! Conséquence, on distingue mal les contours de son parfum.