mercredi 17 juin 2009

Eau de Patchouli - Reminiscence 2009 : devenir la femme chocolat.

Autant vous avertir tout de suite, non gourmands, passez votre chemin ! Ce que fait Réminiscence en ce moment ne vous plaira point. Les spécialités récentes de cette marque tournent clairement autour du registre alimentaire et gourmand, mais Jacques Flori, parfumeur créateur de ces dernières, les enveloppe avec talent et finesse de fleurs, de bois et des plus belles résines ambrées.

Cette année, après le très clivant Noir pour nous les hommes (voir article de février), Réminiscence propose une version plus légère de son parfum culte Patchouli. Je suis toujours admiratif devant le travail d'un parfumeur qui réussit ce défi de réinterpréter un mythe pour en faciliter la lecture et l'appropriation à notre époque, sans en dénaturer la forme. Alléger ce Patchouli n'est certainement pas une mauvais idée car il peut être perçu comme trop opulent, trop lourd et même incommoder. Sans compromis, si en revanche vous aimez, et c'est aussi mon cas, vous êtes sans doute accros. Il faut juste avoir la main "très" légère et tout va bien. Avec cette nouvelle Eau de Patchouli, le problème est résolu. Vous pouvez vous parfumer normalement, sans excès tout de même et tout ira pour le mieux.

Ses notes de tête constituées d'orange et de mandarine vous donnent l'eau à la bouche dans un souffle léger qui le distingue de son grand frère. Les baumes et résines prennent très vite le relais pour s'arrondir autour du patchouli, toujours bien présent, mais moins puissant. On y reconnaît entre autre la douceur du baume de tolu, très rond, de la vanille, du benjoin et du labdanum. Un absolu cacao souligne le tout de son empreinte poivrée et amère, dans un ensemble qui n'est pas sucré comme dans Angel, mais qui serait plutôt aussi fin qu'une ganache de chocolat noire à l'orange fondante en bouche. Comme si cette saveur avait été capturée et préservée dans un parfum gourmand, sans ethylmaltol évident. En amateur de patchouli et très gourmand de nature, tout cela me plait beaucoup. Moins "sexuel" et moins "terreux" que son grand frère Patchouli tout court, cette Eau vous donne envie de fondre et de se fondre à vous pour devenir "la femme chocolat".

Et puisque les hommes sont aussi gourmands, pourquoi ne pas oser ? Ce parfum relativement "sec" est parfaitement unisexe. Il est d'ailleurs vendu comme tel.
Avez vous remarqué que la signature de Réminiscence se situe du coté des baumes fondants et des résines précieuses ? Si ce n'est pas le cas, je vous encourage à découvrir leurs créations. Une vraie signature pour chaque parfum autour d'accords surprenants, parfois déroutants et surtout, avec de vraies belles matières balsamiques et résineuses naturelles. Un sceau olfactif comme un hommage au belles matières texturées de la parfumerie. La gourmandise n'est donc pas que de sucre !

Une gamme, belle et méritante, qui a la modestie de rester abordable, contrairement à des marques qui "se la jouent". Réminiscence : 75006 - 56 rue Bonaparte (showroom parfums et bijoux) ou 22 rue Dufour (showroom parfums) aux Galeries et au Printemps de la mode.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

le parfumeur se nomme jacques flori ;-)

méchant loup a dit…

Ah, la faute de frappe, celle qui se voit tellement qu'on ne la voit pas ! J'ai rectifié et merci de m'avoir ouvert l'oeil. En tout cas, j'aime beaucoup ce que fait Jacques pour cette marque, ça c'est certain !