lundi 24 mai 2010

Acqua di Gioia - Armani 2010 : perlée de fruits.

Un petit week end en Espagne est toujours une occasion d'aller faire un tour et de voir ce qu'il y a ici qu'il n'y a pas chez nous. Sûrement parce que les beaux jours arrivent plus tôt là bas qu'ici, Armani vient tout juste d'y dévoiler son dernier bijou.

Oui oui, vous avez bien lu bijou : d'une part parce que la couleur turquoise, le nom et le concept évoque une pluie de topaze bleue, d'autre part, parce que ce parfum scintille de fruits dans un effet que je qualifierais de perlé.

C'est pourquoi il m'a immédiatement séduit. Les toutes premières notes me font immanquablement penser à des fruits de la passion dans une impression très fraîche et très naturelle rendue à priori grâce à une variété de citron italien spécialement choisie pour ce lancement : mangue, menthe et fruits de la passion bien juteux sont donc réjouissants. S'en suit une promenade de fleurs blanches où l'on reconnaît une trame assez souvent croisée tout de même, faite de jasmin et de muguet qui se termine sur un lit de poire et de tubéreuse assez proche du fond de La Lune de D&G, et je ne sais pas pourquoi, cette note me plait. Le fond boisé dans un effet bois blancs assez pointu entre le cèdre et le vétiver se fait fin et élégant.

Un peu à la manière d'un J'adore pour l'effet floral scintillant, je ne vous cache pas que cet ensemble n'est pas fait pour me déplaire grâce aux fruits juteux qui ne font pas sortis d'un labo de chimie, à de l'eau bien présente dans un effet métallique scintillant sans que je ne sache comment il est créé (menthe et note eau de pluie peut être?), à des joyaux de topaze bleue et quelques brins de bois blancs.

Immédiatement séduit par la cohérence du tout et par la féminité discrète qui s'en dégage, je trouve qu'Acqua di Gioia est un parfum qui fait sourire, qui se situe dans la lignée des parfums turquoises comme Aqua Marine de Bulgari ou les Invitations d'Estée Lauder retail que j'aime en général assez car ils racontent les vacances et les coins de paradis. A découvrir pour les beaux jours et pour celles qui s'ennuient, car il y a plus déprimant.

Cerise sur le gâteau, je me réjouis de revoir apparaître les noms de Anne Flipo et Dominique Ropion pour la création, aux cotés de Loc Dong.

J'aime : la cohérence de l'ensemble très optimiste et joyeuse, l'effet "eau perlée" dans une construction tête coeur fond bien marquée. Le flacon, dont la forme, les reflets et le travail du verre est tout en courbes et en douceur.

J'aime moins : un passage floral muguet fait un peu trop déjà vu. Heureusement, ce n'est pas sur tout le monde et c'est juste un passage.

Acqua di Gioia arrive fin juin en France mais si vous descendez en Espagne avant, il est déjà en vente là bas.

3 commentaires:

soph a dit…

c'est vrai que le flacon a l'air très beau !

je ne suis pas branchée parfums fruités mais j'irai quand même le sentir sur tes conseils.

méchant loup a dit…

Sophie, moi non plus je ne suis pas trop branché fruités (et encore moins floraux fruités sucrés). Ce qui m'a plu ici, c'est un effet "cascade d'eau fraîche", le fond duveteux tubéreuse-poire et les fleurs blanches qui ne sentent pas "trop" la base à deux francs. Mais gardons bien en tête qu'il s'agit d'un parfum mass-market.

Anonyme a dit…

Il sent hyper bon, Aqua di Gioia.... je viens de le tester chez Sephora et je ne peux plus m'empêcher de sentir mon poignet... un bonheur, c'est frais, fruité, envoûtant... je l'achète demain(en remplacement du regrété Au belle d'Azzaro) !!