mercredi 17 novembre 2010

Jessy's Rose - Olfactorum fête ses 2 ans !

Il y a bientôt deux ans naissait l'idée d'Olfactorum. Et il s'en est passé des choses en deux ans ! Ecrire sur le parfum m'a permis de vivre pleinement une passion, mais aussi de rencontrer des personnes formidables, tout aussi passionnées, et des professionnels, parfois même des parfumeurs. Ce petit bonheur, j'essaie de le partager avec vous.

Aujourd'hui pour cet anniversaire, j'avais envie de franchir un pas que je voulais réaliser depuis de nombreuses années : passer enfin à l'action et faire fabriquer une de mes formules pour la voir un jour en flacon. Un rêve, qui après deux tentatives plus ou moins réussies devient petit à petit plus concret. Pour franchir ce pas, Jessy's Rose était ma formule favorite et celle qui parlait peut être le plus du stade où j'en suis à ce jour. Un premier pas ? Peut être ?

Jessy's Rose est avant tout une histoire, car je l'ai créé pour faire plaisir à une amie, Jessy, qui ne m'avait rien demandé. Je ne connaissais que ses parfums favoris, avec une évidente préférence pour des chyprés floraux où je devinais une trame commune autour de l'accord rose-patchouli. Jessy, qui n'aimait pas la rose à priori, ne savait pas que c'était un fait le pilier de ses parfums, même s'ils étaient plus complexes qu'une simple rose. J'ai alors pris le risque de travailler une rose en soliflore tout en faisant ressortir le coté chypré. Je ne la voulais pas classique ou trop ancienne. La rose de Jessy devait être lumineuse et chaleureuse, à son image.

J'ai donc d'abord mis en avant le coté pétillant et citronné de certaines roses, dans une envolée vive, verte, un peu piquante, avec un effet gentiane qui rappelle volontairement la tige et ses épines. Très vite, le sillage dévoile des notes solaires et fruitées de pivoine et de rose crémeuse, proche de la peau de pêche. La rose se réchauffe ensuite au contact de la peau pour révéler le patchouli, des notes de mousse, puis des notes légèrement gourmandes de santal et de chocolat amer. L'idée était celle de reproduire la fleur dans son ensemble, des feuilles charnues et veloutées au parfum vif et sensuel à la fois, en passant par le piquant des épines jusqu'au jardin dans lequel elle aurait poussé.

Le jour de sa découverte, Jessy me dévoilait l'avoir de suite aimée, et que son mari lui avait dit spontanément le soir même "tu sens bon, mais qu'est ce que c'est ? ". Je ne vous cache pas mon émotion et que j'étais assez fier de cela. Jessy a donc accepté que je fasse mon premier grand pas avec "son" parfum.

Cependant, comme je ne suis pas le mieux placé pour en parler, j'ai demandé leur avis à quelques personnes avisées dont voici les impressions :

Jessy - la muse : "ce parfum m'a été offert par son créateur, Thierry, sans que je ne lui demande. Il savait ce que je portais, et dès que j'ai découvert Jessy's Rose, j'ai immédiatement été conquise et l'ai vraiment ressenti comme étant "mon" parfum. J'en étais subjuguée, je l'ai donc aimé et adopté. Depuis, il m'accompagne régulièrement aux cotés de mes classiques."

Sylvaine Delacourte - Guerlain : "Une rose bien faite, verte et fraîche avec un petit coté géranium verveine au départ, qui se fond ensuite sur des notes fruitées, pêche et pivoine je crois. Elle évolue vite vers une rose plus chaude, légèrement chocolatée et gourmande, c'est vraiment sympa."

Pierre Aulas - directeur artistique : "Une rose intéressante car différente. La rose n'est pas traitée avec les codes habituels, elle est fraîche et piquante au début mais on sent vite arriver la chaleur. La noblesse des matières se ressent. Chyprée, bien sûr, mais j'aime aussi cette petite pointe de gourmandise, qui fait penser à du chocolat amer. C'est bien !"

Poivrebleu - nez bavard et avisé : "Ce matin, Jessy s'est réveillée à la fraîche. Il a plu toute la nuit dans son jardin et sur son million de pétale perle une pléiade de gouttes froides. Sur le point de partir, elle chausse alors ses aiguilles épineuses, passe son collier de perles rouges et enfile sa plus belle veste de mousse. Ses camarades la regardent partir, jalouses de son sillage intense, rouge et vif. "

Valérie Pasmanian - illustratrice et designer : " je suis partie de pétales frais et j'ai ajouté ce qui pour moi visualise l'aspect charnel de Jessy's Rose que j'ai fortement ressenti."

Merci à vous tous pour ces précieux avis qui m'ont beaucoup touchés. Comme je vous le disais, Jessy's Rose est un premier pas. Le but n'est pas forcement de gagner de l'argent avec car si je réussis à les vendre, les recettes ne couvriront pas les frais engagés, mais j'en avais envie. Cela minimise les pertes alors si cela fonctionne, il se pourrait bien que d'autres idées prennent forme, dans des registres très différents !

Jessy's Rose est disponible dans les formats suivants :

Eau de toilette - 30ml : 30€ (4 flacons disponibles dans un premier temps)

Extrait de parfum à 20% - 15ml : 45€ (4 flacons disponibles)

Extrait de parfum Exclusif à 25% - 15ml : 55€ (limité à 3 flacons uniquement) : l'extrait est retravaillé avec un accord iris chargé d'iris de Toscane qui rend le sillage plus poudré et plus sourd, plus sophistiqué également.

L'Eau de toilette et l'Extrait seront disponibles sur demande après écoulement de la première série (car il faut un temps nécessaire au parfum pour macérer dans l'alcool). Hormis l'Extrait Exclusif qui est limité à 3 flacons, les autres flacons sont en plus rechargeables par la suite, pour un prix moins élevé car vous pourrez garder le même flacon.

Pour tout renseignement ou commande, merci de me contacter sur olfactorum@gmail.com.

Choix de l'image : Valérie Pasmanian. Photos : rose David Austin, moi même.

38 commentaires:

Brit a dit…

Bon anniversaire!
Je m'étais emmelée les pinceaux pour Jessy's Rose, je pensais que c'était la prochaine fragrance de Rosine... En tous cas, cette description détaillée donne encore plus envie de le sentir!
C'est toi même qui l'a composé dans ta cabane au fond du jardin ou tu as fait appel à un parfumeur?

méchant loup a dit…

Merci Brit, et oui 2 ans déjà !

Pour Jessy's Rose, c'est moi même qui ai écrit la formule et valider celle-ci, la fabrication du concentré a été faite à Grasse par une société spécialisée et habituée à travailler avec d'autres parfumeurs, qui l'a pesée. D'ou le vrai premier pas sérieux.

Thierry a dit…

Bravo ! Je suis sincèrement content pour toi. ce projet te tient à coeur depuis longtemps et tu as bien fait de te lancer.
Depuis le première mouture faite pour Jessy je sais que la formule a évolué. Je n'avais pas compris qu'il y aurait trois variations. Tu m'as fait sentir isolément la base iris mais pas le produit final qui la contient. J'espère que cette lacune sera bientôt comblée puisqu'on doit se voir tout bientôt...

Anonyme a dit…

Bon anniversaire, Méchant Loup!
Je suis confus... Je t'ai acheté un flacon d'extrait et ne l'ai toujours pas entamé (c'est perpétuellement l'embouteillage sur mon étagère "à tester"...). Je me laisse caresser par ces effluves demain!
Xavier

Jicky&Phoebus a dit…

Hey ! J'en ai quelques gouttes de ton extrait aussi !

Tu avais eu beaucoup de chance, car tu es tombé sur un des style de rose que j'adore : la rose sanguine.

Objectivement : au tout début, je sens une rose fluide dans un océan de citron, de pamplemousse, mais avec une poudre super sèche. Et j'ai une image d'une pincée de safran ou de cannelle mise sur un pamplemousse juteux, où les épices vont se fondre dans l'intense humidité de l'agrume.

La note de rose, c'est drôle car c'est comme Sylvaine Delacourte que je la vois : une rose verte, délicatement mariée à la verveine (et au géranium, oui, maintenant que S. Delacourte le dit ^^). Par contre, impossible de détecter patchouli, mousse et tout, car je reste définitivement sur cette rose sanguine, absorbant une cuillère de cannelle.

Je l'ai porté un jour, j'ai vraiment aimé le moment où j'ai pris ma douche, et que je ressens tout le parfum. C'était un peu comme... comme... le fond du tableau de La Joconde : des formes concrètes, mais avec des touches abstraites (oui, bon la comparaison est pas géniale, mais bon).

Je reviens sur la rose en tant que telle : je sais pas, mais cette image sanguine (proche de Rose Ikebana au niveau sanguin), je vois trop des roses à la place des globules rouges dans le sang (genre, comme on voit dans Dr House ^^).

Le fond, que je perçois assez difficilement (abstrait et tout ;) ), a quand même la note assez caractéristique du santal, avec un petit côté poudré, qui m'évoque l'odeur du pain. Oui je sais c'est fou (Serge Lutens n'a qu'à se rhabiller :p), mais il y a une odeur chaude, croustillante, avec une impression de baguette pas trop blanche et pas trop cuite.

"La virée d'une rose sanguine qui se prépare un joyeux festin autour d'une pincée de cannelle, de pain et d'agrumes. Mais gare à toi petite rose, car comme tout être habillé d'épines, se blesser pourrait être fatalement... addictif !"

Et je dis pas ça pour complaire, j'aime vraiment !

Bravo Méchant Loup, et bon anniversaire Olfactorum :D !!!!!!!

Jicky

méchant loup a dit…

Ouah, mais c'est trop gentil tout ça, je vais rougir, et vous avez eu en effet la chance de m'accompagner un peu sur le parcours de Jessy's Rose, et notamment toi Xavier qui a été un des premiers à vouloir la découvrir. Merci pour cela !
Thierry, en effet, je suis parti du concentré que j'avais fait fabriquer pour faire évoluer la formule au dernier moment vers un extrait plus exclusif autour de cet accord "iris" travaillé de mon coté, ce qui explique le nombre limité de flacon.
Jicky, merci pour l'évocation de rose sanguine, elle me plait bien car la description que tu en fais est assez juste. Je vois très bien ce que tu veux dire par le coté "pain", une odeur que j'adore et que je qualifie de charnelle !

Poivrebleu a dit…

Joyeux anniversaire Thierry-Olfactorum-Méchant Loup ! Il faudra que l'on songe à souffler les bougies!
J'avais eu le plaisir moi aussi de découvrir (un peu) en avant première la rose de Jessy et je me suis rendue compte ce soir en la ressentant et en relisant ton poste, que la Jessy qui t'as inspiré doit avoir de la personnalité, parce que sa rose en a! Et de la personnalité, c'est bien ce qui nous manque aujourd'hui... Je suis contente pour toi, pour ce projet que tu réalise, qui je suis sûre, ne sera pas le dernier!

méchant loup a dit…

Merci Juliette -Poivrebleu. En effet, on ne peut pas dire que Jessy est quelqu'un qui manque de personnalité, "son" parfum n'est donc pas calibré pour plaire aux masses.
En revanche, il rencontrait dès le départ quelques difficultés : comment se faire connaitre car il n'est pas réalisé par un grand nom ? Comme ce n'est pas non plus une révolution, comment expliquer qu'il correspond à un style imaginé pour une personne au départ, à un stade de mon évolution dans la création, quelles qualités pouvais-je faire ressortir ? En outre, comment faire aimer la rose qui rencontre beaucoup d'aprioris ?
Un challenge pas évident, risqué pour mes finances, mais que j'ai quand même voulu tenter. L'engouement de Jessy au départ et de Jicky ici même me laisse penser qu'il peut quand même croiser quelques adeptes ?

Anonyme a dit…

Voilà mes petites impressions (je me suis astreint à ne pas lire les descriptions avant). Merci encore pour ce très beau parfum, Méchant Loup!
Xavier

Allez hop, je suis dedans... J'y allais un peu non pas à reculons, mais pas loin, dans la mesure où la rose et moi sommes loin d'être toujours amis... [:(]

Le départ est vraiment superbe: la rose n'arrive pas tout suite à mon nez, mais je sens plutôt sa tige, épines comprises, une impression de verdeur relevée par l'astringence du pamplemousse et d'un soupçon de verveine. Le tout est saupoudré d'épices douces, peut-être de la cannelle (mais pas sucrée).

Puis vient sa majesté la rose... Je n'y connais rien en ce qui concerne les variétés, les absolues, les trucs et les machins, mais ce n'est une rose sombre (Une Rose), ni une rose légère et timide (Elizabethan Rose), une rose bien charnue, sensuelle, d'un ton orange profond ou carmin. Elle est fruitée mais juste ce qu'il qu'il faut et pas de façon trop désgréable à mon nez (c'est clairement la facette de certaines roses que j'aime le moins – je pense à Fleurs de Bulgarie, l'archétype de la rose fruitée et hyper-acidulée) L'effet pamplemousse se maintient assez longtemps je trouve. Je ne sais pas ce que sent la gentiane au juste, mais je trouve qu'il y a une vague parenté avec celle d'Hermès – juste pour cette facette... A propos d'Hermès, le souvenir de Rose Ikebana me revient aussi, mais cette Rose de Jessy est moins gracile et plus pimpante (et plus séduisante à mon nez).

Vraiment, le mélange de verdeur, de rose pleinement épanouie, de pamplemousse bien juteux et d'épices douces est très joli... Radieux et ensoleillé. Et très bien construit, pour le peu que je puisse en juger (pas un coup de foudre pour moi, cependant, mais c'est simplement parce qu'il n'appartient pas à ma famille préférée).

méchant loup a dit…

Merci Xavier pour tes impressions que j'attendais avec impatience. C'est hyper gentil de me faire autant de compliments et de mettre Jessy's Rose au niveau d'un Hermes ou d'un Lutens pour Jicky.
Dommage qu'il ne soit pas dans tes notes !
Concernant la note un peu "gentiane", c'est un effet qui joue sur l'amertume que l'on retrouve aussi en effet dans le pamplemousse, et qui est du à la conjugaison de l'absolue de rose turque utilisée, du pamplemousse et de quelques muscs. Pour les épices, en effet, c'est une facette du parfum, que je trouve indispensable pour rendre un effet "peau" mais je vais garder quelques petits secrets de fabrication.

Géraldine a dit…

Bravo pour les deux ans du blog Thierry, et surtout bravo pour cette création ! J'aimerais beaucoup avoir l'occasion de la sentir. Comme Xavier, la rose ne fait pas partie de ma palette de favoris mais pas à pas je découvre ses différentes facettes. Je suis allée sentir "Portrait of a lady" le week-end dernier, j'ai été fascinée. J'ai désormais en ma possession 4 échantillons des Parfums de Rosine (bien reçus donc : merci !) que je vais probablement explorer ce week-end.
Alors si je peux continuer mon initiation avec un snif de Jessy's... peut-être à la "soirée lecteurs" ?

méchant loup a dit…

Ce ne sera pas très évident de faire découvrir Jessy's Rose à la soirée car nous aurons déjà beaucoup de parfums à sentir et nous serons nombreux.
De plus, ce n'est pas tellement le but.
Je tacherai de vous le faire découvrir en a-parte après si nous pouvons et je prépare également quelques échantillons.

Jicky&Phoebus a dit…

Mais c'est vrai ! Et ce qui est drôle, ce que la perception de Jessy's Rose de Xavier ressemble assez à la mienne (la cannelle, le pamplemousse et Rose Ikebana).

Je me disais bien ! Il y a une note pain en fond (peut être la mousse ? j'ai du mal à bien cerner le fond, mais ça ne me dérange pas...)

En tout cas bravo ! =)

Jicky&Phoebus a dit…

(et puis oui, je pense que sincérement, il plairait aux personnes averties ! Je vais le faire sentir à ma prof de latin...)

D. a dit…

Bravo pour les deux ans et pour la Rose!
Et merci pour les échantillons, bien reçus. Je me suis précipité sur Jessy’s Rose.
J’ai testé, en sachant que j’ai du mal avec la rose, le patchouli (pourtant, je l’ai aimé???) et le chocolat, on peut se dire que c’était pas gagné.
Le début m’a emballé: une rose, oui mais… comestible? J’ai mis du temps à trouver: au départ, j’ai penser vitrail: dense, saturé, et transparent à la fois, mais non, un vitrail, c‘est froid… Bonbon? Non plus, trop écœurant. Liqueur de rose est ce qu’il y a de plus juste: doux mais fort, puisque ça reste un alcool quand même! Avec cette belle couleur très transparente et pourtant intense… (cette comparaison n’est pas descriptive de la senteur, plutôt de l’impression, non, on n‘a pas l‘impression de se passer une goutte de liqueur de rose derrière l‘oreille)
Ensuite, vient le passage que je n’aime pas trop, on passe de la couleur rose au rouge, il y a le patchouli, je bloque un peu... Mais ensuite, il y a un effet d’effilochage que j’aime beaucoup. Oui, je sais, comme description, c’est pas évident effilochage, ça ne veut peut-être pas dire grand chose. Mais vraiment, j’ai cette impression d’un parfum matière qui se défait plus que d’évaporation finale. Pas une soie, trop lisse, plutôt un tweed qui s’en va en laissant apparaître sa trame. Au total, j’ai vraiment trouvé le parfum intéressant et pris beaucoup de plaisir à le suivre tout au long de la journée.
Je l’ai fait sentir autour de moi, et les gens ont aimé. Sans donner d’indications, ma dentiste (une amie) trouvait aussi qu’il y avait quelque chose de l’ordre du gourmand, sans réussir à mettre le mot qui convenait, elle non plus. Quand j'ai parlé de rose, elle a pensé à sa mousse au chocolat qu'elle parfume avec un peu d'extrait de rose...

méchant loup a dit…

D. merci d'avoir fait l'effort de le tester. Je suis tout à fait d'accord sur le coté alcoolique de liqueur de rose et sur l'effet "chocolat amère", qui semble évident pour tout le monde.
J'avais envie d'en faire une rose facettée et changeante et qui mette un peu l'eau à la bouche en effet.En tout cas, cette idée d'enffilochage est bien vue.
Pour la matière à laquelle elle pourrait se rapprocher, j'avais en tête un velours rouge carmin, car j'aime beaucoup ce "touché" que l'on retrouve sur les pétales de roses. Merci encore !!!

méchant loup a dit…

Merci à tous en tout à tous cas car cela me rebooste.
Je retravaille actuellement sur Un Thé avec Aladin, que je ne trouvais pas assez abouti l'an dernier, et d'autres idées se dessinent, dans des styles très différents.
Une idée en tête : se démarquer du tout-venant.
Même si je ne vends pas beaucoup de Jessy's Rose, j'ai bien envie de donner suite à tout cela ! Qu'en pensez vous ?

Patrice a dit…

Bravo, joyeux anniversaire et longue vie à Jessy's Rose !!!
La description et les avis donnent vraiment envie de le découvrir!
Pour ta prochaine création, peut être un parfum masculin!!! ;-)

PS: j'ai bien reçu Mâle Terrible, encore merci!

méchant loup a dit…

Patrice, super pour le mâle terrible, il est vraiment très agréable au quotidien.
Par contre, quand je travaille une idée, j'aime ne pas penser forcement au sexe du parfum. Je porte parfois Jessy's Rose, même s'il a été fait pour Jessy au départ et je n'ai pas le sentiment de sentir "la femme". Mais bon, oui, si je continue, il y aura des parfums à tendance plus masculine, c'est certain.

zab63 a dit…

L'eau de toilette me faisait déjà penser à un parfum vintage (plutôt années quarante)à la fois riche et classe .
J'adore le côté "terre de jardin" de l'extrait,très sensuel, très "peau", finalement, avec la verveine appuyée qui stimule, puis cette impression de déguster un bon vin ... rouge, évidemment.
Avec l'extrait exclusif, le côté bon vin se précise, l'aspect "chocolat amer" aussi .
A essayer de toute urgence, quelle que soit la concentration !

méchant loup a dit…

Merci Zab 63, vous avez parfaitement ressenti les effets recherchés, ravi qu'il vous plaise à priori. Ces encouragements donnent envie de continuer !

Brit a dit…

Merci pour les échantillons que j'ai reçus! Il me tarde de les essayer, mais en ce moment je suis malade et ne sens presque plus rien, chose très frustrante pour tout apprenti perfumista.
En tous cas bravo pour ta démarche! Je ne manquerai pas de poster mon avis lorsque mon nez aura retrouvé toute sa capacité.

méchant loup a dit…

Bonjour Brit, j'espère que la capacité olfactive reviendra vite car je suis impatient de connaitre le ressenti de chacun.

Le Musc et la Plume a dit…

Pour moi ta rose est un joli voyage qui nous mène vers la méditerranée le matin, avec ses notes très fraîches, hespéridées en tête, et nous dépose le soir aux portes de l'Orient : une rose qui se loukoumise, laissant un sillage plus charnel et envoûtant !
Longue vie à Jessy !

News de star a dit…

Bonjour,

Je me permets de vous contacter par vos commentaires car mon équipe et moi-même avons eu l'occasion de visiter votre blog, que nous trouvons très intéressant et dynamique.

Passionnés du Web, nous souhaiterions faire connaître votre blog aux lecteurs de News de stars, qui figure parmi les sites féminin people francophones les plus visités. Pour cela, n’hésitez pas à vous inscrire directement à cette adresse http://www.news-de-stars.com/inscription_blog.php et nous nous occuperons de tout.

J'espère vous compter rapidement parmi nos partenaires privilégiés.

A très bientôt,

Cyril de l'équipe blogs reporters News de stars
blogs@news-de-stars.com

juliette a dit…

Bonjour Méchant Loup, et félicitations pour votre blog dont je découvre actuellement les articles! Voir aboutir votre doit être une grande satisfaction, d'autant que le résultat de votre travail semble remporter tous les suffrages! Je suis donc très curieuse de sentir Jessy's Rose, qui me fait un peu penser par la description qui en est faite à l'Eau de Protection Rossy de Palma (ELO) par son côté sanguin et boisé... et qui est la seule rose que je supporte!^^ Je suis en tout cas très curieuse de sentir Jessy's Rose, mais ne sais pas trop par quel moyen!

Bon anniversaire à Olfactorum!

méchant loup a dit…

News de Star bonjour, je m'en occupe dès que j'ai un peu de temps, merci à vous en tout cas !

Juliette, merci pour les encouragements. Jessy's Rose est plus chyprée et moins fruitée que celle de ELO et d'Hermes, elle est vive au départ et se réchauffe ensuite. Vous pouvez m'envoyer un mail à olfactorum@gmail.com avec vos coordonnées si vous le souhaitez, pour que je puisse vous faire parvenir un échantillon.

méchant loup a dit…

News de Star, si jamais vous lisez ce commentaire, merci de me contacter sur olfactorum@gmail.com car je n'arrive pas à m'inscrire sur votre site. Merci

Brit a dit…

Quoi de mieux pour fêter le retour de mon odorat que de tester Jessy's Rose? Je sais pas si c'est le fait que j'ai un gel douche aux agrumes, mais en testant sur peau je la sens très citronnée cette rose. Plutôt gourmande au début (de la framboise?) par contre. Puis elle devient verte fraîche (qqun a mentioné la verveine il me semble). Finalement elle se cache un peu cette rose, non? Est-ce une volonté que le fond soit plutôt discret? En tous cas elle serait parfaite pour le printemps!
Vraiment bravo pour cette création!

méchant loup a dit…

C'est tout à fait ça, une rose citronnée qui devient un peu verveine gentiane, un peu verte, pour se lover dans des accents de pivoine qui peut faire penser à la framboise. Et si la rose se cache, c'est parce que son parfum est plus puissant qu'elle même ;)
Merci d'avoir pris un peu de temps pour la découvrir.

Jicky&Phoebus a dit…

Je l'ai porté encore une fois aujourd'hui ! Et au lycée cette fois.

Déjà, premier exploit : ma mère, en le sentant a dit : "Bof". Faut pas croire, mais c'est génial ! Car elle dès qu'elle sent ne serait-ce qu'un dixième de rose, elle est par terre !

Puis alors après, en allant au lycée (avec R*****, petite dédicace pour lui qui voulait absolument que je parle de lui ^^), il m'a senti et a beaucoup aimé ! (bon, lui est plus branché jasmin, mais il a été conquis). Puis alors bon, petit rituel du matin, avant les cours : "coucou ! tiens sent moi" (comprendre, "fait moi la bise et sent moi et dis moi ce qu'en t'en pense"). D'ailleurs, j'ajoute qu'à chaque fois qu'on me posait une question, je répondais "oui merci je sais je sens bon".

Et mes autres camarades de demander "c'est quoi". Et puis t'es devenu la "star" du lycée (ma prof de latin aime beaucoup !). Méchant Loup d'Olfactorum ^^, j'adore vanter porter "une création personnelle". (face aux piètres One Million et consorts, on se sent... différent !)

Bref, je vais arrrêter de raconter ma vie palpitante, et juste de reféliciter une fois encore pour cette très agréable création !!!

Bravo =)

Jicky

méchant loup a dit…

Super, vraiment c'est génial la façon dont tu partages la vie et les choses... Merci pour ton soutien, vraiment, ça fait chaud au coeur !
Et pour ton ami (coucou l'ami!!)sache qu'à l'avenir, s'il y a une suite, il pourrait y avoir un jasmin dans le style de Flora Nerolia de Guerlain si tu as connu.
Je crois qu'il y a peu d'amateurs de ce type de jasmin , mais ils y sont fidèles.
Jicky, vive l'odorat !

Jicky&Phoebus a dit…

Mais tout le plaisir est pour moi !

Non, hélas, je suis un peu de l'époque pourrie : je me tape les reformulations pis j'ai pas les parfums "disparus" --' (je sais pas de quoi je serais capable pour sentir Après L'Ondée en extrait)

Mais même moi j'aime beaucoup le jasmin. D'ailleurs, cet ami va surement acheter Songes ! (c'est y pas beau la vie, il y a un an il mettait One Million :D !)

Anonyme a dit…

Bonjour Thierry,
Encore merci pour l'envoi de l'extrait en version spéciale! Je viens de l'entamer à l'instant et copie-colle mes impressions, laissées sur un forum auquel je participe.
Encore bravo pour cette belle création!
Xavier

Toujours ce même départ très vif, tige et épines + pamplemousse. assez bluffant de fraîcheur et de pétillance. J'ai lu dans les descriptions des autres personnes qui l'ont senti des références à une facette framboise (en fait, une illusion olfactive due à la pivoine, dit son créateur) à laquelle je n'avais pas pensé en sentant la version normale, mais qui me paraît assez évidente maintenant! Du coup, la (très vague) parenté avec Une Rose Vermeille de Tauer me vient à l'esprit!

Il faut un certain temps, à mon nez, pour sentir la différence avec l'extrait normal. C'est seulement au bout d'une bonne dizaine de minutes que l'iris monte lentement. Effectivement, il me semble qu'il atténue ou du moins contrenbalance la fraîcheur initiale en estompant les contours nettement découpés des autres couches olfactives, comme un sfumato de Vinci qui se placerait en contraste avec la netteté des lignes d'un Raphaël. Je n'ai pas vraiment d'impression de poudre, cela dit, et ai du mal à identifier l'effet comme provenant de l'iris (si je ne l'avais pas lu, je pense que j'aurais perçu la différence avec la version normale, mais sans savoir à quoi l'attribuer au juste).

Vraiment très beau et effectivement plus femme et moins jeune fille que l'extrait normal.

méchant loup a dit…

Merci Xavier pour ce retour de tes impressions. Pour parler de l'iris, ce n'est pas un effet irisée poudré de violette que j'ai cherché mais un effet assez "brut" et un peu grinçant de racine d'iris qui sort dans la terre. Il habille Jessy's Rose et appui le fond mais ce n'est pas forcement la note d'iris que nous avons l'habitude de sentir.

Brit a dit…

Avec au moins un an de retard, voici mon impression sur Jessy's Rose.
L'ouverture, piquante, est d'abord jaune, puis verte. Puis vient le coeur rouge avec ses accents d'orange sanguine. Si la fragrance devait être une personne, elle serait Poison Ivy, seductrice, dangereuse.
La tenue est impressionante, avec seulement un pchitt, la rose vient nous piquer le nez tout au long de la journée (et pourtant je n'ai que l'EDT).
Le seul reproche que j'aurais à faire serait que la fragrance a été composée pour quelqu'un en particulier, ce qui fait que j'ai l'impression de lui emprunter son parfum quand je le porte...

Anonyme a dit…

Bonjour Méchant Loup,
Étant en pleine recherche d'un parfum bâti autour d'une rose orientale, je viens de tomber sur votre article sur Nahema...et sur celui-ci!
Est-ce encore possible de vous commander une bouteille de Jessy's rose?
Merci par avance pour votre réponse,
Cannelle-Vanille

méchant loup a dit…

Bonjour, merci de vous y intéresser. Oui, il est encore possible de commander Jessy's Rose en Eau de toilette, eau de parfum en 50ml. Merci de me contacter sur olfactorum@gmail.com pour que je puisse entrer en contact avec vous.