mardi 3 août 2010

Breves de parfum sur quelqus nouveautes pour ces messieurs.

Impossible de decrocher d'autant qu'il pleut ici. Excusez les fautes mais les claviers etrangers demandent une certaine acoutumance. Certaines nouveautes attendues en France etant deja arrivees sur mon lieu de vacances, voici un rapide apercu.

Le Male Terrible - enfant terrible : le male souffre de l'arrivee de concurents comme one million et il voudrait bien reprendre la premiere place. Alors, pour relancer la machine et mettre un bon coup de poing, on concentre ses forces et on frappe. Revu dans ses facettes les plus sombres, Le Male Terrible accentue le bois, les epices dans une version encore plus sensuelle. Le Male etait deja bien, la c'est encore plu terrible. Cela ne cheangera malheureusement rien au fait aue si l'on a envie de porter le Male, aussi terrible soit il, il faut aussi accepter de sentir comme son voisin, ses copains, son beau frere, son collegue et j'en passe.

Dolce et Gabbana Anthology - La Force 11 : vanille Galante du peuple.
Pour faire une vanille galante du peuple, le groupe Procter dispose de la recette miracle : prendre la trame de l'original et le decliner ensuite sur une de ces "bases" que l'on retrouve sans cesse (Boss Signature, The One for Men etc.). Dans un cas, chez Hermes, vous payez cher une esthetique et un style travaille et epure dans une vision du lys, dans le second, chez Procter, vous achetez du desing parfum industriel. Vanille legere certe mais pas aussi galante qu'elle le voudrait.

Dolce et Gabbana Anthology - L'Empereur 4 : epicez moi.
Legerement vintage, cette nouvelle Anthology prend des accents aromatiques et epices et se cuire legerement. Il me fait penser a des parfums des 80's, avec un petit clin d'oeil a Knize Ten. Chic a l'attaque, il s'epuise un peu dans le fond...tres Procter. Ah, Procter, for always !

5 commentaires:

Troudujol a dit…

J'ai vraiment hâte de sentir ce Mâle Terrible ! La description officielle ne cite ni menthe, ni cannelle, qui étaient les notes qui me dérangeaient dans Le Mâle... Certains sites ou blogs en parlent comme d'une version plus fraîche que l'originale ; mais visiblement il n'en est rien. Tant mieux !

Thierry a dit…

Méchant Loup, j'admire ton sérieux à tester toutes ces nouveautés !...
En ce qui me concerne, je compte bien m'en tenir à l'écart... dans la limite de mes possibilités compte-tenu de la promiscuité qui règne sur les trottoirs parisiens :-)
Ce n'est vraiment par pour faire de la provocation gratuite mais j'aurais si tu le permets envie de conseiller à tes lecteurs masculins de s'intéresser à deux parfums dont la dénomination "au féminin" pourrait à tort servir de repoussoir : Boxeuses de Lutens et l'Heure Fougueuse de Cartier qui comme tu me l'avais prédit m'a totalement séduit.

Troudujol a dit…

C'est vrai qu'on ne choisit pas nécessairement les parfums que les autres nous imposent ! :)
Mais je me faisais justement la réflexion très récemment que je ne croisais presque plus Le Mâle. En ce moment, c'est Terre d'Hermès, Dior Homme Sport, Boss, Black XS pour les hommes ; Chance, Coco Mademoiselle, Un Jardin en Méditerranée, Miss Dior Chérie pour les femmes. Ils sont partout !

méchant loup a dit…

Thierry, je conseille volontiers ces parfums mais je n'ai pas specialement envie de toujours parler de ce dont tous les perfumistas parlent deja. Meme si je prefere en effet boxeuse et l'heure fougueuse, jái aussi un faible pour certains "concepts" mainstream dont Anthology fait partie. Donc, je m'y interresse. Troudujol, les notes de tete de ce male terrible sonnt en effet plus fraiches mais le parfum arrive vite sur les notes chaudes de l'original, juste u peu plus poussees. Ce n'est pas revolutionnaire, mais juste un peu plus "chaud".

Thierry a dit…

Méchant Loup,je comprends tout à fait ta démarche même si nous n'avons pas la mėme approche...
Je souhaiterais aussi attirer l'attention sur le prochain parfum Frapin Les ailes du désir (composé par Bertrand Duchaufour) avec une surprenante note de départ cognac.