mardi 24 mars 2009

Nahéma - Guerlain 1979 : Rose, parle moi d'Orient !

Une petite escapade londonienne pour Méchant Loup ce week-end et l'occasion de s'apercevoir qu'une fleur est toujours très appréciée là bas : la rose. Elle est un peu aux anglaises ce que la vanille est aux françaises, une valeur sûre, une signature. Elle se dévoile au détour d'une rue ou d'un couloir de métro, sous des variantes très différentes souvent portées avec élégance.

La rose par Guerlain, c'est Nahéma. Elle serait inspirée par Catherine Deneuve et par le Boléro de Ravel. Je veux bien y voir effectivement une certaine cohérence car le teint clair et la chevelure blonde de l'actrice, son innocence traduisent une certaine douceur. La référence au Boléro de Ravel est sans doute évoquée pour illustrer l'harmonie générale du parfum. Nahéma est effectivement d'un équilibre parfait. La rose y révèle plusieurs de ses facettes et l'on ne sait jamais quelle est celle qui surprendra. J'aime le coté charnel des fruits confits dû à une note de pêche duveteuse et charnue. La fameuse Guerlinade est ici parfaitement maîtrisée, autour d'un iris qui apporte sa finesse poudrée remarquable, d'une belle rose douce et d'un jasmin discret. La rose se dévoile ensuite dans toute sa richesse et structure le parfum, comme dans un beau bouquet : douce, elle est aussi confite, ronde, légèrement acidulée et presque framboisée. On imagine un bouquet de roses soyeuses d'un rouge velours bien profond. Une touche d'encens, un peu de vétiver et de santal sans doute lissent le tout pour provoquer l'addiction, car c'est bien ce qui se passe. Elle se fond dans les baumes, les résines, la vanille, pour apporter à l'ensemble une rondeur délicieusement miellée et une certaine opulence. On aime cette rose, elle est belle, elle ne pique jamais, et son auteur aurait apporté le plus grand soin à cela en y passant beaucoup de temps par de multiples essais. Serait-ce la plus belle ? Peut être. La plus charnelle ? Sans doute. Je veux donc bien croire que Catherine Deneuve l'ait inspirée, ainsi que le Boléro, mais à moi, cette rose parle de sable, de peau de femme, de soie, de douceur, de fleurs précieuses et de baumes délicats. Nahéma ... me parle d'Orient, comme une rose d'Arabie, une rose des sables.

J'aimerai savoir si Nahéma se vend bien, et s'il se vend mieux depuis peu, car la rose semble à la mode cette année. La rose plait, les femmes la veulent et l'osent, en France aussi. Il serait intéressant de savoir également dans quel pays Nahéma se vend le plus. Ce parfum vieillit très bien, mais ne dit on pas que le plus bel age de la femme est 30 ans ? A mon sens, un parfum à porter en extrait, à petite dose, là où il faut et par tous temps.
Il semble faire l'unanimité chez nous, les bloggers. Alors, s'il connait un second souffle, y serons nous pour quelque chose ?

En 1999, une autre rose signée Jean Paul Guerlain est apparue, Rosa Magnifca. La structure onctueuse est la même, mais l'effet est plus moussu, plus doux, comme un loukoum. Une rose romantique, que l'on aimerait revoir, dans la lignée de succès comme Chloé ou du tout dernier Essence.

Aujourd'hui, Méchant Loup rêve en secret. Il rêve que sa rose, celle de Jessy adoptée depuis par Sophie (j'y reviendrai), soit la trame d'une écriture nouvelle de Nahéma. "Monsieur Guerlain, si ma rose vous plait, j'aimerai la travailler avec vous, pour lui donner un effet givré, glacé, un peu comme dans Guerlain Homme".
Doux rêve d'une nouvelle écriture ... but it's my secret dream !

10 commentaires:

Senga a dit…

Merci pour votre bel article. Nahéma, j'y reviens toujours depuis bien longtemps... Je l'ai découvert peu après sa sortie à Tahiti, c'est donc un parfum qui restera toujours attaché à la chaleur, au sable, à l'été, aux fruits et fleurs exotiques...La rose évoquée pour moi est charnue, comme les roses anciennes, très dense, odorante, d'un rose plutôt foncé... Peut-être cette couleur car l'emballage d'origine du parfum de toilette était noir doublé de rose fuschia... Dommage que le flacon d'origine ait été abandonné! De même que Rosa Magnifica...Toute la gamme existait alors: savon, lait parfumé, et surtout une huile pour le bain divine dans le petit flacon lyre de 15ml.
Il y a 2-3 jours en ouvrant mon placard où étaient rangées des vêtements parfumés avec Nahéma, et sans réfléchir, j'ai senti quelque chose de Mitsouko, c'était la 1° fois. Serait-ce la pêche?
Je crois que le film qui a inspiré JP Guerlain n'est pas Peau d'Âne mais un film de Michel Deville " Benjamin ou les mémoires d'un puceau" dans lequel Catherine Deneuve se retrouve sous une tonnelle de roses...
Et je suis bien curieuse...Cette rose secrète??? Mais vous dites que vous y reviendrez, alors patience!

méchant loup a dit…

Merci Senga pour cette réponse. En ce qui concerne la ressemblance avec Mitsouko, c'est sans doute la pêche conjuguée à la Guerlinade (rose jasmin iris). De plus, leur sillage est assez poudrés dans les deux cas. Pour le film, vous avez raison, je vais rectifier. Quant à la rose secrète dont je rêve, seules Jessy et Sophie la connaissent, car je n'ai pu en faire que très, trop peu, et si elle devait être travaillée pour Guerlain, j'aimerai la voir se couvrir de givre...

Senga a dit…

Une nouvelle écriture de Nahéma sous les traits d'un rose givrée, je ne demande qu'à sentir!

méchant loup a dit…

Bonjour Senga, cette rose couverte de givre n'existe pas. Ma rose à moi est trop "fleur" et n'est pas givrée. Mais l'idée qu'elle soit travaillée pour Guerlain dans cet esprit est un rêve ... que je partage ici, mais qui a bien peu de chance de se concrétiser un jour. Cela dit, Nahéma est un très beau parfum et il existe. Quant à Rosa magnifica, nous n'avons pas de nouveau pour savoir s'il reviendra!

Senga a dit…

J'avais bien compris, j'aurai du mettre mon souhait au conditionnel...

méchant loup a dit…

Merci Senga, et c'est bien dommage tout ça non ? Tans pis... rêvons d'une telle rose alors !

Sylvaine a dit…

MECHANT LOUP
effectivement senga a raison , c'est bien catherine deneuve qui a inspiré nahéma , dans ce film benjamin.. et Monsieur Jean paul lui a avoué cette histoire , il y a environ 3 OU 4 ans , elle était déja bien guerlain (elle porte l'heure bleue) connaissez vous lhistoire rattachée aussi a nahéma ,un conte des mille et une nuits parlant de la douceur incarnée par mahané et nahéma , la passion??

méchant loup a dit…

Sylvaine, j'ai rectifié très rapidement pour le film suite aux précisions de Senga et après avoir vérifié plus sérieusement mes sources. Je n'ai pas encore connaissance de cette histoire de passion, mais cela ne saurait tarder. Cette histoire confirme donc que cette rose parle bien d'Orient et d'amour. Merci pour cette information.

méchant loup a dit…

Et bien je viens de découvrir le blog monsieurguerlain.
J'aurai du le connaitre plus tôt pour connaitre l'histoire de ces deux soeurs des milles et une nuit. Il me reste cependant à voir ce film avec notre Catherine nationale... lacune à combler d'urgence! En tout cas, merci à Jean Paul Guerlain d'avoir cette inspiration si elle permet de faire de si beaux parfums.

Anonyme a dit…

Juste pour rappeler que l'extrait de parfum de Nahéma a été supprimé. Quelle déception, ce parfum est à porter absolument en extrait, c'est dans cette concentration ultime qu'il se révèle et prend tout son sens.
Guerlain c'est officiellement mort, il n'y aura plus d'extraits de parfum au catalogue d'ici 2020, à la place des eaux de parfum dites exclusives bidons hors de prix, inintéressantes, mièvres au plus haut point, le tout au beau milieu de versions de La Petite Robe Noire rééditées à l'infini.

Emma