lundi 30 mars 2009

Tiaré Mimosa - Guerlain 2009 : fleur de paradis.

Entre la fleur de frangipanier et moi, c'est une histoire d'amour qui commence il y a maintenant 11 ans, lors d'un voyage à la réunion et à l'île Maurice, où je l'ai découverte pour la première fois. En effet, si vous trouvez cette fleur chez nous, c'est que vous avez sûrement de bonnes accointances avec un importateur ou un fleuriste pointu. Cette fleur est d'une complexité olfactive rare et fragile car elle s'éteint très vite après l'avoir cueillie. Elle m'évoque en revanche une ambiance et la sensation d'un parfum de soleil, de monoi et de vacances. Cette année là, le parfum de cette jolie fleur jaune et blanche reste à jamais dans ma mémoire en souvenir de ce voyage mais je ne la sentirait plus car il n'y a pas de parfums qui y ressemble à l'époque. Ainsi, pendant ma formation chez Cinquième Sens, je m'escrime à reproduire cette fleur, avec de la tubéreuse et de l'héliotropine entre autre, mais le résultat, bien que solaire, reste désespérément plat. Je laisse tomber et n'ai pas essayé de nouveau.
Cependant, quelques années plus tard, en 2004, Estée Lauder nous livre Beyond Paradise. Oh merveille ! Je retrouve le sillage solaire envoûtant, quasi magique de cette fleur. Je suis conquis, il n'y en a pas de plus beau, et je regrette quand même que Guerlain n'ai pas pensé à cette note plus tôt. C'est aujourd'hui chose réparée et je dois dire que je ne suis pas déçu. Tiaré Mimosa part sur des notes acidulées de poivre rose et de pamplemousse, très vite relayées par une note d'abricot sucré, velouté et très doux qui rappelle un peu la pêche de Mitsouko et le jasmin. La tubéreuse est présente mais reste discrète, ainsi que la vanille, qui laisse de toutes petites touches comme les salicylates, qui commencent à faire parler d'eux, et que l'on trouve dans l'ylang ylang entre autre. Mais ce que j'aime vraiment et qui justifie le nom de ce parfum, c'est que l'absolu tiaré utilisé ici est tout simplement extraordinaire, d'une finesse remarquable. C'est l'exemple type de ce que j'aime dans la parfumerie actuelle et chez Guerlain en particulier : le progrès technique a permis d'extraire un absolu tiaré magnifique et de traiter la tubéreuse et le mimosa en finesse, ce qui n'était pas possible avant. Guerlain s'offre ses matières relativement chères sans vraiment compter, en privilégiant la qualité. Tiaré Mimosa se marie de ce fait incroyablement à la peau et son sillage reste solaire et magnétique, ce qui serait impossible ou décevant sans ces matières.
Le résultat est poétique, plus fidèle à l'absolue tiaré qu'à la fleur de frangipanier à mon nez, plutôt féminin et tout simplement... beau.
Un seul petit regret : dans le même esprit de fleur solaire, il y a déjà Eau de Sous le Vent, dans la ligne Terracotta, joli aussi mais plus tubéreuse. Puis, comme le dit Octavian, Tiaré Mimosa reste proche dans l'esprit de son cousin Givenchy Amarige Récolte 2008, qui contient également de belles notes de mimosa et d'ylang mais se fait néanmoins plus poudré. On peut également lui trouver un petit air de J'adore l'absolue. Vous pouvez légitimement hésiter, mais Tiaré Mimosa reste moins cher, c'est terre à terre, mais cela peut compter.
Tout cela a comme un goût de paradis en somme ! Où pensez-vous partir en vacances ???

8 commentaires:

Senga a dit…

Il y a souvent confusion fleur de Tiare et de Frangipanier. J’ai vécu à Tahiti et je connais bien ses fleurs. Le Tiare est la fleur emblème de Tahiti (on ne l’a trouverait qu’en Polynésie ?), c‘est une variété de gardénia. C’est donc une fleur entièrement blanche, très odorante, qui a plus de pétales que la fleur de frangipanier. C’est elle que l’on fait macérer dans le monoï. La fleur de frangipanier a elle aussi une merveilleuse odeur, elle a cinq pétales blancs avec un centre jaune comme sur la photo, ou bien rose ou orangé… Guerlain a donc choisi une fleur de frangipanier pour sa publicité du parfum Tiare-mimosa. A Tahiti les odeurs de ces 2 fleurs étaient constamment en mélange dans l’air, une odeur extraordinaire qui vous enveloppait dès la descente de l’avion. Ce sont donc 2 fleurs chères à mon cœur et toutes 2 fleurs de Paradis et je suis impatiente de découvrir cette nouvelle Aqua Allegoria.

méchant loup a dit…

Il me semble bien qu'il s'agit dans cette Aqua Allegoria de la représentation de ces deux fleurs dans l'air de d'une île de paradis, et j'avoue que je viens juste de me rendre compte avant de lire votre commentaire que j'avais moi même fais la confusion. La fleur qui m'a marqué a ce point est bien la fleur de frangipanier, et c'est sans doute pourquoi je ne la retrouve pas entièrement dans ce Tiaré mimosa, plus proche du tiaré du coup. Pour moi, la plus belle fleur de frangipanier reste donc Beyond Paradise. Deux beaux parfums pour les beaux jours.

Sylvaine a dit…

merci pour ce commentaire positif , ça fait du bien!
le plus difficile fut de partir de notes chaudes, solaires et très enveloppantes , d'en faire une aqua, donc une fragrance , fraîche et pétillante,je tenais a préciser qu'il y plutôt une ambiance de soleil , de vacances et de fraicheur , avec une "abstraction recherchée" , et non une note tiaré , mimosa , très marquée!
il y a de l'absolu Tiaré naturel, dans la formule : un nouveau produit sur le marché !
intéressant le commentaire de senga, ça me donne encore plus envie d'aller a Tahiti ! bonne journée

méchant loup a dit…

Bonjour Sylvaine, oui, c'est exactement cela, une abstraction qui donne envie de vacances où l'on se sent pas d'effet mimosa trop marqué. Et cette note d'absolu tiaré naturel, elle, m'a frappée. C'est une de mes notes préférées, que j'ai utilisée entre autre dans "Fleur de Nabeul", que j'ai créé pour ma soeur en remplacement de son "Flora Nérolia" disparu... et ce dernier revient.

Bénédicte a dit…

Un amoureux de la fleur de frangipanier (la vraie)... Ce n'est pas si courant!
Songes chez Goutal pourrait l'évoquer assez bien (dans la concentration edt seulement à mon goût), mais les notes de fond trop vanillées écrasent le passage que je préfère. Je suis sur la piste d'une interprétation paraît-il réussie de la fleur de frangipanier: Pink Frangipani, de Lucy B, marque australienne. A suivre...

méchant loup a dit…

Oui Bénédicte, un vrai amoureux de cette fleur de frangipanier, pas pour moi, mais pour son parfum. J'aime aussi le tiaré, le monoi et de toutes ces senteurs de soleil et de vacances.
Comme vous, je trouve que Songe est une interpretation très lourde de la fleur de frangipanier, avec un effet "écrasant" des notes vanillées comme vous dites.
Je trouve que seul Beyond Paradise s'en approche dans son sillage, mais le fond plus neutre peut déplaire.
Merci donc pour cette nouvelle piste australienne et tenez nous vite au courant !

Julien F. a dit…

J'irais resentir cette fragrance.

Sur leur blog de mise à jour payantes de leur livre,
Luca Turin et Tania Sanchez avancent que ce parfum ne contient ni fleur de tiaré (le prix étant exorbitant), ni fleur de frangipanier, fleur muette dont la reconstitution n'est plus possible à cause des limitations sur l'héliotropine. Commentant que plus le mensonge est gros, mieux il passe :D
Au delà, cette création ne leur plaît pas, une simple combinaison de fruit, de fleurs et de goûtes de citron, faite probablement par un nez inexpérimenté, et qu'il qualifie d'horreur.

Mais ils adorent "beyond paradise" qu'ils tiennent pour un chef d'oeuvre, mais que je n'aime pas... et vais ressentir grâce à votre conseil d'y percevoir la fleur de frangipanier.

Reste que j'ai plus confiance en un biophysicien impartial qu'en Sylvaine Delacourte, que j'aime aussi beaucoup. Si tiaré il y a, c'est à dose infinitésimale :p

Je suis d'accord que tout ça reste relatif, surtout question goût. J'aime voire quelqu'un amoureux d'un parfum.
Reste que plus une fragrance est floue et légère, plus on peut influencer l'imagination du client. Faut que je ressente tout ça :)
Plus je me trompe plus j'apprends, et si je conteste Sylvaine, je suis tout aussi prêt à constester Turin.

muguette a dit…

Alors, mensonge ou pas mensonge sur la présence d'absolu de tiaré naturel dans la formule? Personnellement, je m'en moque, j'adore ce parfum et ça m'est égal que l'odeur soit reconstituée habilement ou naturelle, pas contre la publicité mensongère, ça passerait moins bien, par contre...
ClochettedeMuguet