mercredi 13 mai 2009

L'Esprit du Bois - Méchant Loup 2007 : Sympathy for the Devil ?

J'ai puisé ce parfum dans les flammes. La flamme donne du goût, de la couleur et du parfum à tout ce qu'elle touche. La flamme apporte son parfum aux tonneaux utilisés pour faire vieillir certains whiskies en Ecosse, pour façonner des objets en métal ou en verre, pour tanner le cuir. En parfum, elle permet de fournir à la palette des notes fumées dites "cuir", à tort ou à raison. Depuis longtemps, j'ai une forte prédilection pour les notes fumées. Assurément pas du goût de tous, car je rencontre peu d'adeptes systématiques, ce qui est fumé et brûlé me plait, sans doute en grande partie à cause du feu de bois qui est une odeur qui me suit et que j'adore.

Pour faire un parfum qui me plaise et soit un peu le mien, j'ai voulu partir du vétiver, qui je crois est "ma" matière préférée, que je souhaitais travailler dans un registre peu exploré et ce n'est pas chose facile. Rapidement, l'idée d'un vétiver enflammé s'est imposée, presque naturellement.
L'Esprit du bois puise donc sa forme dans un vétiver puissant, tout de bois vêtu : feu de bois, bois fumé, bois chaud, bois doux, bois humide et bois crépitant, à peu près toutes les plus belles essences boisées s'y joignent. L'Esprit du bois explore en tête les notes les plus boisées de quelques fruits dans un esprit piquant. Ensuite, les bois les plus riches s'imposent, un peu stridents au départ, plus chauds, plus doux mais toujours fumés, ils restent bien présents et affirmés : j'ai choisi trois sortes de vétiver pour leur richesse, les bois de cèdre et de santal pour leur douceur, le bois de gaiac pour sa noblesse, le bois de oud et un patchouli boisé pour leur sensualité. Un ensemble fumé, qui s'enflamme et crépite. Quelques notes de cuir plus "rond" viennent compléter cet assemblage de bois et de fruits.

Tel le son strident d'une guitare électrique, le piquant de la laine, la profondeur sourde d'un whisky tourbé et fumé, l'Esprit du bois pourrait presque s'appeler l'Esprit d'Ecosse. Une originalité déroutante, qui reste brûlante mais pas violente dans son évolution.
L'esprit des plus beaux bois unis dans les flammes de l'enfer, comme si ce vétiver strident avait signé un pacte avec le diable, sur le son d'une une guitare électrique qui serait passée des Rolling Stones à Guns & Roses avec l'esprit de Faust et de Ivan Mott pour un orchestre olfactif sur les terres d'Ecosse. Un parfum de feu qui fait corps avec ma peau. Rock, glam ou trash ? Comme si le diable avait quelque chose de sympathique ?

Parler d'un parfum que l'on a créé soi même et pour soi n'est pas chose facile. C'est un exercice qui me met assez mal à l'aise, car il faut avoir beaucoup de recul et savoir rester humble.
J'espère néanmoins avoir suscité votre curiosité et vous avoir donné envie. Le découvrir ne sera cependant pas facile, car je n'ai pas possibilité de faire des échantillons pour le moment, et il n'en existe qu'un flacon. Faites-moi savoir si vous souhaiteriez le découvrir, et me donner votre avis. Peut être autour d'une mini séance de découverte, en groupe. On ne sait jamais, s'il y a des adeptes, je verrai s'il peut être fabriqué en plus grande quantité. Qu'en pensez vous ?

7 commentaires:

Thierry a dit…

Encore un vétiver donc ! ou plutôt du vétiver : c'est une obsession ! :-)

Il est que cette matière est fascinante...
On en reparlera bientôt...

méchant loup a dit…

Et oui, encore un vétiver, peut être le dernier avant de faire une pause ... mais un vétiver brulant !

soph a dit…

pourquoi pas des "dégustations" de groupe :)
C'est génial en tout cas de s'essayer à la composition de parfum...

méchant loup a dit…

Sophie, c'est une bonne idée, parfaitement envisageable pour les 2 prochains parfums que vous découvrirez très bientôt ici en "virtuel". Pour les autres créations, c'est plus difficile, car je n'ai souvent qu'un seul flacon, je ne peux pas les proposer. A bientôt alors et merci.

laurence a dit…

j'ai une question de specialiste à vous poser : je cherche un parfum avec une tête de cheval (ou un signe cavalier) sur le flacon (sur le bouchon, je crois).
il s'agit d'un parfum pour homme.

Pourriez vous me renseigner ?

méchant loup a dit…

Bonjour laurence, désolé de ne voir votre message que maintenant mais la tram de bloger n'est pas évidente pour voir quel message arrive en instantané. Il peut s'agir de deux parfums : Centaure de Pierre Cardin si le flacon est coloré (bleu, blanc rouge, orange ou vert). Si cela vous intéresse, je possède la collection complète et je la vends volontier en entier ou pour un seul flacon.
A voir. Si le flacon est transparent, il s'agit sans doute de Lalique Homme, avec sa petite pointe de poire dans le "jus". Tenez moi au courant. ML

Jean-Pierre a dit…

comment faut-il faire pour connaitre det esprit du bois
je ne suis qu'un amateur de vetiver et j'adore lire vos articles merci beaucoup pour cet enchantement olfactif de la mémoire
jean-pierre paris