mercredi 27 mai 2009

Pure Oud - By Kilian 2009 : back to smoke, to the Aphrodite's touch.

Ah, le bois de oud ! Cette résine produite par la pourriture du bois de l'arbre Aquilaria Crassna, donne une essence riche et complexe d'une beauté sombre et terreuse. Ce serait comme une sorte de patchouli qui aurait brulé et sentirait un peu le cuir.

Le bois de oud est devenu une des matières les plus prisées des fashion addicts car rare et chère, donc exclusive. Si vous portez du oud, c'est que vous êtes "in". Oui, il y a sans doute un peu de cela dans ceux de Montale et de Le Labo, voir même un peu dans l'état d'esprit de M7 !
Mais si vous portez du oud, c'est peut être aussi parce que vous n'êtes pas insensibles à une certaine animalité, et que vous aimez les parfums raffinés non dénués de caractères.

By Kilian nous propose depuis 2 ans des parfums originaux où les belles matières et une signature sont bien présentes. Globalement assez beaux et bien faits il manque cependant ce petit quelque chose de fin qui distingue le beau produit naturel.

Avec Pure Oud, la chose est réparée : le produit est noble, les matières sont belles et le rendu sur peau très fidèle à l'idée.

La myrrhe, l'oliban, le ciste labdanum, l'immortelle, l'amande amère, le safran et le bois de oud en quantité non négligeable forment un ensemble fumé au sens littéral et assez peu ornementé. Le parfum est très linéaire, mais malgré cela, il sait rester rond et doux sans tomber, comme son cousin de chez Le Labo, dans une animalité triviale. Pure Oud est un élixir au sens propre, une seconde peau de caractère, une délicieuse sensation qui vous transporte vers des horizons que je vous laisse imaginer. Oui, il sent la fumée, le feu de bois qui aurait fait fondre les résines les plus rares. Attention il se pourrait bien qu'Aphrodite rode, et qu'elle agisse dans l'ombre.
Les femmes aussi bien que les hommes l'adopteront si ils aiment le rare, le précieux, le pointu qui sait rester discret. Une évidente sensualité, à fleur de peau.
Pure Oud, c'est "back to The Smoke", et c'est aphrodisiaque.

Le prix, lui, est vraiment très élevé (295€/50ml) mais quitte à s'offrir un parfum de niche, autant que celui-ci soit de qualité. Ceux qu'il ne freine pas s'offriront là un beau produit, et surtout, l'un des plus beau et des plus authentiques "oud", dans un bel écrin noir et doré.

Vous ne le trouverez pas en "libre service". Pour le sentir, il faut le demander sur le stand By Kilian. Le oud est rare, le oud est cher, le oud se mérite, il n'y en aura donc pas pour tout le monde.
Photo : The Smoke - Jean Baptiste Huong, janvier 2009 (cf article en janvier 2009).

2 commentaires:

Anonyme a dit…

A mon avis, aucun oud ne sera mieux travaillé que dans M7 de ysl. Ma signature pour toute la vie. Boisé chaud, sensuel et moderne du genre branché, qui apaise mon âme. Bravo à Morilas/Cavallie/Ford pour ce chef-d'oeuvre!
Wanderson.

méchant loup a dit…

Wanderson, M7 est un très bon choix mais c'est un parfum qu'il faut "oser" car il ne va pas à tout le monde. Cependant, le oud de M7 est habillé de bien d'autres choses avec des inflexions florales, épicées et boisées. Pure Oud est un oud travaillé de manière à rendre un effet proche de la "matière" à l'état naturel, avec une sensualité à fleur de peau. En cela, et surtout comparé à Oud 27 de Le Labo, qui prône le même genre d'exercice, c'est un des plus beaux.