mardi 26 mai 2009

Only the Brave - Diesel 2009 : coup de poing sur Le Mâle ?

Autant la dire tout de suite, si Only the Brave n'était qu'un parfum et rien d'autre, il serait, je crois, passé inaperçu. Oui mais voilà, il semblerait que la marque Diesel sache lire son époque et ait compris que pour qu'un parfum se vende aujourd'hui, il ne suffit pas qu'il sente bon et soit tendance. Non, aujourd'hui, il faut frapper fort, avec un langage, un code, et un vrai concept. Et c'est sur ce point précis que mon avis est positif.
J'en vois déjà qui crient à la vulgarité, au "oh mon dieux comment est-ce possible"? Rassurez vous mesdames et messieurs, vous avez parfaitement le droit d'aimer le parfum, mais certains, eux, s'en moquent royalement. Est-ce une raison pour qu'ils restent au Axe ou autres Airness voire pire ? Pour ma part, je ne crois pas.

Pour contrer un certain leader nommé Le Mâle, qui jouait sur l'homo-érotisme et l'ambivalence pour plaire à tous, Only The Brave, lui, parle aux mecs ... ceux qui aiment la bagnole, le tuning, le bowling, grand theft auto, warcraft et streetfighter, les nanas, les boites. Leur parfum ? C'est souvent la copine qui le conseille, eux, ils s'en tapent un peu, ils aiment plaire et c'est à peu près tout. Et oui, on est bien chez les mecs, happy et bien dans leur baskets. Il y a beaucoup de vie, de masculinité et même un petit clin d'oeil à la fureur de vivre dans les spots de pub, et ce n'est pas si habituel.
Et le constat alors ? Un "jus" sur lequel on s'est quand même appliqué et qui conjugue un peu de ce qui se fait de meilleur et qui se vend pour minimiser le risque. Ainsi, on peut trouver à ce brave parfum de garçons un peu de la douceur d'Allure Homme, du boisé chaud de 1 Million, du tabac blond d'Armani Code, dans un registre "nouvelle fraicheur ambrée boisée" pas si mal que ça finalement car contrebalancé par la fraicheur du pamplemousse et des fruits rouges. Un ensemble bien doux, tout de même assez sensuel, voire sexuel, attirant et pas trop vulgaire, contrairement à ce que l'on aurait pu craindre. Sans le concept, on ferait sans doute : "sympa, mais bof bof" ! Là, on y fait attention et l'on remarque même une petite impression de dattes ou de figues sèches qui fait penser à la boukha (alcool de figue tunisien), comme un clin d'oeil olfactif.
Le travail s'est aussi beaucoup porté sur les codes, le langage et l'ensemble du concept. Alors, pour frapper fort, il fallait un coup gagnant. Le poing s'est imposé, comme une évidence semble t il ! L'idée serait elle d'ailleurs venue d'un marketeur inspiré qui a tapé sur la table ? Et sur ce coup là, si l'on fait attention, le verre choisi est d'une qualité lisse et vernie d'un bien bel effet, la vaporisation est très agréable, et c'est un objet original dans une salle de bain ! Vous craignez d'être vulgaire ? Mais non, c'est de l'art, voyons !

Si Only the Brave connait le même rayonnement que son frère Fuel , ce serait mérité, rien que pour la cohérence de l'ensemble. Et il se pourrait bien qu'avec un peu de Chrome et une telle Signature, les Codes, l'Allure Le Mâle et l'Homme vu par Dior se prennent un sérieux coup de poing, pour moins d'1 Million ! Références KO ou simple menace, l'avenir nous dira si le Diesel fait toujours aussi bien tourner le moulin ?

Ps : J'ai récemment senti une copie conforme de Le Mâle et de ce Brave dans des marques dites de niche soit disant "tendance" mais dont le prix faisait 3 fois la culbute par rapport à leur inspirateur. Il y a même un des nouveaux Playboy qui lui ressemble. Comme quoi, il doit y avoir un public pour tout, mais constatant cela, je me dis : "soyons cool avec les parfums grand public, surtout quand le concept est cohérent, c'est déjà ça ! "
Et vous qu'en pensez vous ?

6 commentaires:

Le Gnou a dit…

Après l'accord cognac, l'accord mojito, l'accord amaretto voici l'accord boukha ! Si jamais les gens du marketing des marques de parfums lisent les blogs parfumés, il se pourrait que l'on retrouve bientôt la boukha dans les "pyramides officielles" ;-)

méchant loup a dit…

Comme c'est un ressenti personnel qui me parrait très cohérent avec le concept, et je ne sais pas si c'est voulu au départ. Etes vous d'accord vous aussi ? Ce que vous dites est vrai, on retrouvera bien ça un jour de manière "officielle" !

Le Gnou a dit…

A vrai dire, je n'ai pas particulièrement décelé de note boukha (eau de vie par ailleurs fort sympathique) dans OTB, mais je ne l'ai pas vraiment cherché.

Pour moi OTB sent bon le focus group, la batterie de prè-tests consommateurs, le remix d'airs connus ;-)
Ceci dit, il faut avouer que son flacon, quoi que l'on en pense, est tout sauf banal. Sa communication publicitaire s'autorise aussi quelques innovations, comme la publicité dans les jeux videos en ligne ! Bref, si innovation il y a, elle est autour du parfum et non dedans !

Est-ce que la mayonnaise (commerciale) va prendre ? Pour ma part, je pense que le jeune homme que vous décrivez, amateur de bagnole, de tuning, de nanas et de sortie en boite, s'accorderait mieux à un parfum un peu plus voyant.

méchant loup a dit…

Bonjour Le Gnou, vous avez raison, ce n'est pas tant le parfum que ce qu'il y a autour qui compte. Ici, j'aime la cohérence de l'ensemble, pas forcement le "jus" en tant que tel. Mais sinon, qu'entendez vous pas un parfum plus "voyant" ?

Le Gnou a dit…

C'est vrai que le qualificatif "voyant" est cocasse pour un parfum, c'est un parfum qui dit "remarquez-moi, regardez-moi, admirez-moi", un peu ce que les anglo-saxons désignent malicieusement par "powerhouse", un truc qui dégage...
Pour moi, Le Mâle est voyant, 1 Million est voyant, mais je ne sens pas OTB dans cette catégorie, trop lisse, trop policé. Bon, cela reste une interprétation très personnelle.

méchant loup a dit…

le gnou, c'est une interpretation avec laquelle on peut etre d'accord. je vois bien OTB sur un mec cool et qui ne veut justememt pas qu'on le remarque trop, et qui ne soit pas forcememt fan de tuning. Juste un mec quoi, only brave